Forum [REM] : La communauté

Bienvenue sur le forum officiel de la [REM] soldat !

La [REM] est désormais ré-ouverte au recrutement !

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici.



Afin de ne pas rater la newsletter de notre forum, veuillez ajouter l'adresse mail de notre administrateur fr_Jagdmeister à votre liste de contact :
fr.jagermeister@gmail.com .

Forum [REM] : La communauté

REMEMBER WORLD WAR II : le devoir de mémoire et de reconstitution historique

Suite au passage à la nouvelle version phpBB "Invision" du forum, il se peut que quelques bugs d'affichage subsistent. Merci de les signaler en cliquant sur ce lien ! Bien à vous, fr_Jagdmeister
La communauté [REM] vous souhaite la bienvenue sur son forum ! :D
La XXIXe reconstitution de batailles historiques [REM] organisée par Thibautc se tiendra les soirs du week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril à 20h : [Edition Spéciale - Kharkov 1943] (2/2) "Comme une revanche - La contre-attaque du SS-Panzerkorps !" (10-15 Mars 1943)
« Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone... »
Google translator shortcut

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Dinros


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Dim 1 Nov - 6:04

Derniers sujets

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Actuellement sur Mumble


Le FCM 36

Partagez
avatar
Welkin
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 71
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 23

Le FCM 36

Message par Welkin le Lun 5 Mai - 0:31

Voici mon premier sujet sur les chars français de 1940 sauf les Hotchkiss que je laisse à romain qui désire les faire et donc je commence par mon favori le tout beau FCM36.J’espère que sa vous plaira.



Le FCM 36 est issu du programme de 1933 dans le but de créer un engin d’accompagnement d’infanterie et fut le concurrent du R-35 et du H-35.Le char FCM  (Forges et Chantiers de la Méditerranée)  utilise la technique des plaques blindées soudées. Seule la partie supérieur est formée de trois plaques boulonnées et démontables pour libérer l’ensemble de la cabine moteur. Toutefois  si la technique des tôles soudées est intéressante, et elle fera son chemin , la nécessité d’obtenir de nombreux plans inclinés (et oui c’est le FCM 36 qui dispose d’un blindage incliné en premier et non le T34 russe )  pour favoriser le ricochet des projectiles entraine une construction mosaïque compliquée (ce qui rend sa forme si moderne « que j’adore »), couteuse et plus sensible aux agressions balistiques que l’acier moulé/boulonné.



Sur le FCM, qui dispose d’un barbotin arrière, tous les organes mécaniques sont logés dans la cabine moteur. Cette organisation permet de libérer la cabine du personnel plus spacieuse que sur le Renault et Hotchkiss. Le moteur Berliet Diesel type MDPR (105 chevaux) permet, à capacité égale de carburant avec les autres chars légers , d’obtenir une autonomie de seize heures au lieu de huit (autonomie de 200km qui n’étais rivalisé en 40 que par 2 autres char le mythique Somua S35 et le LT 38 ou pz38(t) ),avantage qui s’accompagne d’une sensibilité moindre à l’incendie. Le système de suspension triangulaire à deux galets plus un galet avant à chaque train. Grâce à ses dix-huit galets, la répartition au sol est supérieur au Hotchkiss  qui est de douze galets. Mais si le train de roulement est supérieur en terrain gras, sa protection du type tunnel bourre facilement. D’autres part, ses performances sur routes sont limités à une vitesse moyenne de 20km/h. Cette vitesse n’est guère inférieure aux autres engins.



Le FCM 36 est aussi le premier et seul char  à avoir une étanchéité complète au gaz de combat, à pouvoir combattre dans une zone polluée. L’espace intérieur de la cabine du personnel et celui de la tourelle permettent l’installation du poste ER 54, d’autant que les engins de séries de 1938 seront tous conformes à la note sur l’anti-piratage des engins de combat émise en 1937.

De plus , grâce à son habitabilité supérieure à la tourelle APX- R, celle des FCM reçoit sans difficulté le canon long de 37 mm  modèle 38 mais la fragilité de la tourelle qui va se fissurer à cause du recul du canon va faire qu’il restera équipé du canon de 37mm SA 18 malgré les demande répété des commandants du 7éme bataillon de chars de combat  , elle possède aussi un masque extérieur rendu nécessaire pour assurer l’étanchéité au gaz, ce qui offre une meilleure protection balistique contre les impacts.



Bien que le FCM 36 puisse avec raison être considéré comme le plus réussi des chars légers, son adoption dans un marché limité à 100 exemplaires ne permettait que l’équipement de 2 bataillons avec un volant de remplacement très limité, du principalement à son coût  élevé. De plus, les F.C.M. étaient dans l’impossibilité de produire rapidement de nouveaux chars, l’essentiel de son potentiel étant déjà absorbé pour la construction navale. Les F.C.M. étaient aussi partie prenante dans le programme du char B1 bis dont la production était insuffisante. Si l’on ajoute le projet de tourelle soudée pour le char B, les travaux sur le B1 ter, le FCM F1, on mesure les difficultés à réaliser tous ces programmes.

Les FCM 36 dotèrent le 7éme et 4éme bataillon de chars de combat (BCC) qui combattirent vaillamment et opposèrent une forte résistance  à l’avancée allemande dans le secteur de Sedan notamment le 7éme bataillon qui tenue tête toute la matinée à la 1ére, 2éme et 10éme panzer division  ce qui stoppa l’avance allemande qui croyais avoir à faire à un groupe de reconnaissance d’un groupe de char plus grand ce qui permit l’arrivai et l’installation de la 3éme Division d’infanterie mécanisée et la 3éme division cuirassé de réserve et le 4éme BCC à Stone qui deviendra le Verdun de 1940.







Enfin,les allemands récupèrent quelques FCM et les convertir en FCM36 Pak40 et FCM36 FH105




Ainsi le FCM 36 fut un excellent char léger disposant d'un excellent blindage de 40mm, de bonne capacité tout terrain et une vitesse plutôt bonne même si elle est faible ce qui ne l'handicapera nullement. Cependant, son canon de 37 mm sa18 trop faible fera qu'il ne tiendront pas face à la horde allemande malgré le courage exceptionnel des équipages.
On peut considérer le FCM 36 comme le meilleur char léger français de 1940.

Pour plus d’info sur les combat du 7éme BCC voir les GBM 85 et 86


Voici un tableau récapitulatif du FCM 36

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Constructeur F.C.M.   Forges et Chantiers de la Méditerranée
Production 100 Période de production 1938 - 1939
Type char léger Équipage 2 hommes
Longueur (m) 4,46 Largeur (m) 2,14
Hauteur (m) 2,20 Poids en ordre de Combat  (kg) 12 350
Blindage 40 mm  maxi Équipement radio néant
ARMEMENT
Armement principal 1 canon de 37mm SA 18 Munitions 102 obus
Rotation (degrés) 360° Élévation (degrés) -17° à +20°
Rotation (360°) manuelle  
Armement secondaire 1 mitrailleuse de 7,5mm Munitions 3000 cartouches
MOBILITE
Moteur Berliet-Ricardo Chenilles
Type & Cylindrée 4 cyl  8,4 l Largeur chenille (m) 0,32
Puissance (max.) 105cv
Rapport poids/puissance 7,6 cv/t Pression au sol variable suivant le terrain
Boite de vitesse 5 vit. + marche AR Garde au sol (m) 0,38
Carburant Diesel Rayon de braquage (m) sur place
Autonomie (km) 225 ou 16 heures pente (degrés) 80%
Consommation (litres/100km) 100 Obstacle Vertical  (m) 0,70
Capacité carburant (litres) 217 passage à gué (m) 1,00
Vitesse sur route 24 km/h franchissement (m) 2,00


Dernière édition par Welkin le Lun 5 Mai - 16:31, édité 2 fois
avatar
jeje210
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 51
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 16

Re: Le FCM 36

Message par jeje210 le Lun 5 Mai - 10:37

Tu as dit qu'il y avait eu 100 chars de produit, mais pour combien de sites de production?
avatar
novi62_fils
Officier [REM]
Officier [REM]

Nombre d'obus tirés : 767
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 20
Localisation : Pas-de-Calais

Re: Le FCM 36

Message par novi62_fils le Lun 5 Mai - 10:45



Excellent article ! Très complet !  


Dernière édition par novi62_fils le Lun 5 Mai - 18:04, édité 1 fois
avatar
romain684
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 177
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Alsace

Re: Le FCM 36

Message par romain684 le Lun 5 Mai - 16:00

Et bien que dire, si ce n'est félicitation!

Article très complet, agréable à lire, malgré quelques coquilles.
Par contre serais-ce possible d'en savoir plus sur la fiabilité de l'engin?

Continue ainsi!

avatar
Welkin
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 71
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 23

Re: Le FCM 36

Message par Welkin le Lun 5 Mai - 16:25

La société FCM ne disposait que 2 site de construction le chantier naval de la Seyne sur mer et son atelier mécanique de Marseille.

Sujet corrigé novi.

Sinon la fiabilité de l'engin est peu évoquer du fait du faible nombre et des rares récits de combattants existant, je vais continuer mes recherches mais pour le moment la rien dessus.
avatar
ThibautC
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]

Nombre d'obus tirés : 622
Date d'inscription : 01/11/2013
Age : 24
Localisation : Quelque part entre 1939 et 1945 !

Jeu vidéo préféré : War Thunder

Re: Le FCM 36

Message par ThibautC le Lun 5 Mai - 22:31

Très beau travail de recherches   

    La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 19:31