Forum [REM] : La communauté

Bienvenue sur le forum officiel de la [REM] soldat !

La [REM] est désormais ré-ouverte au recrutement !

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici.



Afin de ne pas rater la newsletter de notre forum, veuillez ajouter l'adresse mail de notre administrateur fr_Jagdmeister à votre liste de contact :
fr.jagermeister@gmail.com .

Forum [REM] : La communauté

REMEMBER WORLD WAR II : le devoir de mémoire et de reconstitution historique

Suite au passage à la nouvelle version phpBB "Invision" du forum, il se peut que quelques bugs d'affichage subsistent. Merci de les signaler en cliquant sur ce lien ! Bien à vous, fr_Jagdmeister
La communauté [REM] vous souhaite la bienvenue sur son forum ! :D
La XXIXe reconstitution de batailles historiques [REM] organisée par Thibautc se tiendra les soirs du week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril à 20h : [Edition Spéciale - Kharkov 1943] (2/2) "Comme une revanche - La contre-attaque du SS-Panzerkorps !" (10-15 Mars 1943)
« Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone... »
Google translator shortcut

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Dim 1 Nov - 6:04

Derniers sujets

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Actuellement sur Mumble


Somua S35

Partagez
avatar
Welkin
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 71
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 23

Somua S35

Message par Welkin le Dim 11 Mai - 1:07

Avec la future reconstitution qui ce prépare le sujet du jour sera sur le char emblématique de la cavalerie française qui format l'ossature des divisions légères mécanisés et considérée comme le meilleur char français de 1940.

Voici l'AMC SOMUA S35




Au début des années 1930, la cavalerie française lança un appel d'offres pour un blindé devant être désigné AMC (automitrailleuse de combat). Un véhicule répondant aux spécification fut construit par  la SOMUA (Société d'outillage mécanique et d'usinage d'artillerie) de Saint-Ouen. Après les essais, l'engin fut acceptée dans la cavalerie sous la désignation AMC SOMUA AC-3. Peu après, l'armée française décidé d'adopter ce type de char moyen standard et le redésigna Char S-35 , le S pour SOMUA et 35 pour l'année d'introduction. La production avait atteint les 500 unités le jour de l'armistice. Les 1re et 2e Division légères mécaniques (DLM), toutes deux aux ordres de la 7éme armée et la 3e DLM sous l'autorité de la 1er armée, comptaient chacune 87 Somua. La 6e DLM de Tunisie en alignait 50 et 25 servaient aussi la 4e Division Cuirassée de réserve(DCR)



La coque du char se composait de trois section coulées,c'est à dire le soubassement , la superstructure frontale et la superstructure arriéré assemblées par boulonnage.D'une part , les jointures des boulons couraient juste au dessus des chenilles et , d'autre part, la jointure verticale entre les deux sections de la structure se situait prés de l’arrière de la tourelle.Dans ce mode d'assemblage résidait l'une des faiblesses du char car un coup direct sur une jointure était susceptible de littéralement ouvrir l'engin en deux(même si cela n'a jamais étais vu). L'épaisseur maximal de ma coque était  de 41 à 56mm( ce qui le rendit quasi invulnérable à tout les canons antichars pouvaient opposer sauf le 88mm)Le chauffeur s'installait à l'avant gauche , juste devant l'écoutille personnelle, le plus souvent laissée ouverte lorsque le char faisait mouvement vers le front. L'opérateur radio avait son poste à la droite du chauffeur. La voie d’accès normale pour ces deux hommes était une trappe dans la paroi gauche de la coque; un trou d'homme dans le soubassement offrait une possibilité d'évacuation en cas d'urgence.



La tourelle,également coulée,avec un blindage de 56mm ,était identique à celle des char B1bis et D2.

L'armement principal consistait en un canon SA35 de 47mm, qui pointait en site de +18° à -18° et en azimut sur 360°, la rotation de la tourelle état assistée par un moteur électrique. Le 47 mm pouvait tirer une munition soit perforante soit brisante, le maximum de vitesse initiale atteignant les 670m/sec, ce qui le rendait redoutable pour tout les modelés de chars allemands de l'époque qui pouvaient être détruit à des distances supérieur à 1500m.Une coaxiale de 7.5mm modèle 31 était montée à droite de l'armement principal. Cette arme était remarquable par son champ de tir en direction limité à 10° de part et d'autre du canon. l'emport en munition était de 118 coups de 47mm et de 1250 coups de mitrailleuse.Un emplacement était prévu sur la coupole du chef de char pour une autre 7.5mm, cette fois pour la défense antiaérien. Cette dernière arme semble n'avoir pas été utilisée au combat, le malheureux chef de char n'ayant déjà que trop de pain sur la planche du fait de la tourelle monoplace! Le moteur et  l'ensemble de transmission situait à l'arrière de la coque , le moteur ,un somua 8 cylindre à essence refroidi par eau développant 190 chevaux à 2000 tr/mn,se situait à gauche et le réservoir à "auto-obturation"à droite. Ceci lui conférait une autonomie de 250km, ce que aucun autre char à part lui, le fcm36 et Lt 38 (ou pz 38(t))ne pouvant faire, une vitesse de 37km/h et franchir des obstacle vertical de 0.508m,  des coupures franche de 2.336m et des pentes de 65%. Le compartiment moteur était séparé de la chambre de combat par une cloison pare-feu. Le train de roulement groupait sur chaque coté deux ensemble ,chacun de quatre bogies montés par paires sur des bras articulés , lesquels étaient servis par des ressorts semi-elliptiques.A l'arrière , le neuvième bogie avait son propre ressort. La roue tendeuse était à l'avant, le barbotin à l'arrière et l'on notait deux petit galets supports. La partie inférieure du train recevait la protection d'une couverture blindée pouvant se relever pour donner accès aux ensembles de bogies.



L'année 1940 vit démarrer la production d'un modèle amélioré, le S-40. Le moteur passait de 190 à 220 ch, la suspension était améliorée mais peu de ces engins furent prêts avant la signature de l'armistice en 1940.
Un autre véhicule intéressant, l'automoteur SAu 40, ne devait pas dépasser le stade du prototype; il montait un 75mm sous casemate à la droite du chauffeur et portait une tourelle différente.



Char pour char , le S-35 faisait mieux que se défendre face aux chars allemands de l'époque, il était même redoutable, grâce à son épais blindage pouvais même résister à des coups direct du 75 mm du panzer IV et à son puissant canon et sa vitesse.Il était l'un des rares chars parfaitement équilibré entre blindage/mobilité/puissance de  feu. Mais un mauvais emploi tactique et le défaut traditionnel des chars français de la tourelle monoplace qui faisait que le chef de char devait assumer aussi la fonction de canonnier et pourvoyeur ,ce qui lui offrir peu de chance de montrait son plein potentiel. La première grande bataille de char de la seconde guerre mondiale montra l'efficacité de ce char qui causa le plus gros des 164 chars allemands détruits lors de la bataille d'hannut pour la perte de 105 chars français.





Le S-35 fut aussi employé par la wehrmacht pour l'entrainement , les missions de police mais aussi sur le front de l'est.Les allemands donnaient à ce type de char la désignation de PzKpfw 35C 739(f)certains furent aménagés en blindés de commandement et quelques-uns livrés aux armés italiennes. Enfin,certain Somua affrontèrent l'afrika korps sous les couleurs de la France libre après l'opération Torch (débarquement des troupes anglo-américaines en Afrique du Nord) pour permettre l'installation des troupes américaine prés de Kasserine au sein du 13e Régiment de Chasseur d’Afrique.




Certes derniére montre les Somua du 13e RCA que je trouve très sympa.

J'espére que ce sujet sur le mythique char de la cavalerie française vous aura plus.
avatar
novi62_fils
Officier [REM]
Officier [REM]

Nombre d'obus tirés : 789
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 20
Localisation : Pas-de-Calais

Re: Somua S35

Message par novi62_fils le Dim 11 Mai - 9:17

Encore une fois excellent travail !!

Loulounug002
Membre du forum

Nombre d'obus tirés : 47
Date d'inscription : 10/05/2014
Age : 19
Localisation : Dans un M4A3E8

Re: Somua S35

Message par Loulounug002 le Dim 11 Mai - 10:50

Clap clap ! Super !
avatar
fr_Jagdmeister
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]

Nombre d'obus tirés : 1628
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 25
Localisation : Région de Luxembourg

Jeu vidéo préféré : Iron Front: Liberation 1944

Re: Somua S35

Message par fr_Jagdmeister le Dim 11 Mai - 11:13

Rha la classe, il est vraiment beau ce char, je crois que c'est le plus beau que l'armée française de 1940 ait pu compter dans ses rang quand même.
avatar
Kobja
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 163
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 27
Localisation : là-haut sur la montagne

Re: Somua S35

Message par Kobja le Dim 11 Mai - 12:37

Bon travail et belle présentation Welkin. Il est magnifique ce char.   
avatar
Welkin
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 71
Date d'inscription : 03/11/2013
Age : 23

Re: Somua S35

Message par Welkin le Dim 11 Mai - 16:48

Merci encore

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 2:55