Forum [REM] : La communauté

Bienvenue sur le forum officiel de la [REM] soldat !

La [REM] est désormais ré-ouverte au recrutement !

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici.



Afin de ne pas rater la newsletter de notre forum, veuillez ajouter l'adresse mail de notre administrateur fr_Jagdmeister à votre liste de contact :
fr.jagermeister@gmail.com .

Forum [REM] : La communauté

REMEMBER WORLD WAR II : le devoir de mémoire et de reconstitution historique

Suite au passage à la nouvelle version phpBB "Invision" du forum, il se peut que quelques bugs d'affichage subsistent. Merci de les signaler en cliquant sur ce lien ! Bien à vous, fr_Jagdmeister
La communauté [REM] vous souhaite la bienvenue sur son forum ! :D
La XXIXe reconstitution de batailles historiques [REM] organisée par Thibautc se tiendra les soirs du week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril à 20h : [Edition Spéciale - Kharkov 1943] (2/2) "Comme une revanche - La contre-attaque du SS-Panzerkorps !" (10-15 Mars 1943)
« Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone... »
Google translator shortcut

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

novi62_fils


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Dim 1 Nov - 6:04

Derniers sujets

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Actuellement sur Mumble


La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Partagez
avatar
novi62_fils
Officier [REM]
Officier [REM]

Nombre d'obus tirés : 789
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 20
Localisation : Pas-de-Calais

La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par novi62_fils le Dim 5 Oct - 15:18

Little Willy 28T
ou
"Petit Willy"
Des travaux sur les prédécesseurs de Little Willyont commencés en juin 1915 par le "Landships Committee"(traduction littéraire: comité des cuirassier terrestres) pour répondre aux besoins de la Grande-Bretagne: elle demandait un engin capable de traverser des tranchées d'1,5 mètres.
Plusieurs projets eurent lieu, notamment à une ou 3 chenilles, mais ce furent des échecs.
Le 22 juin, William Ashbee Tritton ( Directeur de la compagnie de machinerie agricole " William Foster & Company of Lincoln) se voit confier le contrat de développer une "Tritton Machine" à 2 chenilles.
Pour cela il se voit contraint de réutiliser un châssis chenillé qu'il doit allonger(ainsi que des éléments de suspension) (7 roues au lieu de 4) achetés comme unités entières venant de Bullock Creeping Grip Tractor Company à Chicago.
Le 11 août la construction débute. Le 16, Mr Tritton décide de l'ajout d'une queue à roues pour aider son prototype dans la direction.

Le 9 septembre, le "N°1 Lincoln Machine"( nom du prototype alors nommé) fait ses premiers tests sur le sol de la fonderie Wellington. Il devient très vite clair que les profils des chenilles étaient si plats qu'ils posaient problèmes lorsque le véhicule tournait, le bas du châssis raclant le sol.
Pour résoudre ce problème, la suspension fut changé par l'incurvation du profil.
Un autre problème se présentait : quand le véhicule traversait une tranchée les chenilles fléchissaient et ne s'adaptaient plus au terrains qu'elles rencontraient.De plus la suspension n'était pas adapté au poids du véhicule(à peu près 16 tonnes).


Tritton et le Lt Walther Gordon Wilson essayèrent différentes alternatives de châssis.
Tritton le 22 septembre, conçu un système robuste mais primaire utilisant des plaques d'aciers rivetées compressés. Les extrémités de ces chenilles sont reliés au corps principal par des axes.
Ce système fut un succès et fut réutilisé par la suite jusqu'au Mark VIII bien que ce système limite la vitesse. La tourelle fut remplacée par une armature métallique. L'équipage était alors prévu de 4 à 6 hommes




Little Willy and Big Willy

Wilson n'était pas heureux du concept de base du N°1 Lincoln Machine et le 17 août proposa à Tritton d'utiliser des chenilles plus performantes.Il fut décidé d'utiliser les chenilles proposés par un correspondant de guerre le lieutenant-colonel Ernest D. Swinton.Ce dernier présenta un système de chenilles englobant le châssis du char pour augmenter la mobilité. Carte blanche lui fut laissé pour réaliser un prototype taille réel de son projet.Le 2 février 1916, Ernest D. Swinton présente au roi et à toutes les hautes instances du gouvernement britannique le prototype fini.
Ce second prototype fut d'abord nommé "His Majesty's Land Ship"(HMLS) Centipede puis plus tard renommé "Mother"

Le N°1 Lincoln Machine fut reconstruit avec un châssis agrandi de 90 cm le 6 décembre 1915 mais seulement pour des  tests avec les nouvelles chenilles dans le parc Burton. Le premier prototype fut renommé Little Willy(nom de moquerie donné au prince de la couronne germanique Wilhelm)."Mother" fut renommé Big Willy.(La même année un auteur de cartoons célèbre, William Kerridge Haselden publia un comics populaire anti-germanique nommé "les aventures de Big et Little Willy")
Tank Mark I



Mise au point et caractéristiques

Big Willy n'avait rien d’exagéré pour son époque : en effet ce char, contrairement à ses prédécesseurs, est très imposant et possède des proportions énormes ;il mesure en effet 9m75 de long pour 4m30 de large et 2m41 de hauteur. Son poids n'est pas en reste avec 28,45 tonnes à déplacer. Le blindage, composé de plaques d'acier riveté de 6 mm atteint par endroit 12mm d'épaisseur.Un tel monstre ne se mouvoie pas tout seul, et bien qu'un moteur 6 cylindres de 106 chevaux de marque Daimler est inclus, la bête n'atteint même pas les 6km/h sur route !(5,95 km/h). Les réservoirs qu'il emporte ne lui permet une autonomie de seulement 38 km(pour rappel, la voiture blindée Puma, bien que de la seconde guerre mondiale, atteignait les 1000 kms d'autonomie)! Le train de roues de direction arrière est conservé pour faciliter les rotations.L'armement lui se compose de canon de 6 livres de Marine et/ou de mitrailleuses Hotchkiss. Les 8 hommes d'équipages ne sont donc pas de trop pour manœuvrer un tel engin.
Sa taille pour le moins remarquable et sa disposition des chenilles lui permette désormais de traverser des réseaux de barbelés denses ainsi que des tranchés de 4 mètres de larges.Il pouvait aussi "grimper" sur un obstacle d'un mètre maximum.

Il a donc tout les atouts pour être appréciés par l'Etat major et une première commande 40 chars et passé. Cette commande est ensuite montée à 100 exemplaires puis le mois suivant monté à 150 exemplaires.
Le char est nommé officiellement : "Tank Mark I" .Il est le premier char à voir les combats et sera produit en 2 versions :
-la version "Male" équipée de 2 canons de marine de 6 livres à tir rapide et de 4 mitrailleuses Hotchkiss
-la version "Female" équipée de 8 mitrailleuses Hotchkiss
Les versions "female" avait pour but de protéger les versions "male" de l'infanterie adverse.

Service

La toute première utilisation mondiale d'un char se trouve lors de la bataille de la Somme :
Le général Haig, voyant ses réserves diminuer fortement décide de l'emploi d'une nouvelle arme qu'on lui a offert : Le "Tank Mark I".
Le 15 septembre 1916, Le char D1 arrive à grande peine et seul dans les tranchées allemandes (les 2 chars censé l'accompgner sont tombé en panne). Il fait un massacre côté allemand avant d'être mis hors de combat par l'artillerie allemande. L'attaque des autres Mark I se solda par un échec : la plupart tombèrent en panne et le reste fut détruit par l'artillerie allemande. Ces chars était ensé faire une perçée pour ouvrir une tête de pont à la cavalerie, ils ne réussirent que difficilement à atteindre les tranchées allemandes et l'emploi tactique fut un échec. A contrario, l'effet psychologique fut terrible du côté allemand.
En 1917 quelques Mark I furent réutilisés en chars radio. Ces "signals tanks" participèrent à la bataille de Cambrai.
D'autrent furent désarmés et utilisé en tant que véhicules de ravitaillement( bien qu'on ai vu mieu à cette époque, un véhicule se déplaçant à  6km/h n'est pas vraiment prédestiné à la logistique ! )
L'origine de l’appellation "Tank"

Les anglais, soucieux de conserver le secret absolu sur l'invention du char, l'appellère tout d'abord "Water carrier" en donnant en information qu'ils servaient à l’approvisionnement en eau de l'armée russe.C'est à la veille de noël 1915 que Swinton les appela "Tanks"(Lit: Réservoirs) toujours dans le but de fourvoyer l'ennemi.
Little Willy à été préservé après la guerre, il est actuellement conservé au musée des blindés de Bovington Angleterre


Tank MkII

Bien que les tanks Mk I furent jugés pas assez développé par l'Etat-major, 50 chars continuèrent d'être produits( 25 "Males" and 25 "females") mais reçurent la dénomination de Mk II. Les 2 versions ne sont différentes que de changements mineurs et invisibles à l’œil. Les MkII sont destiné exclusivement à l'entrainement et 20 exemplaires furent envoyés en France pour un entraînement avancé. Des plaintes furent publiés car ces versions étaient en acier non trempés.
Lors de l'offensive d'Avril 1917, les effectifs blindés étant trop bas par rapports aux prévisions, donc fut décidé d'incorporer les MkII et 20 MkI présents.Ce fut un massacre, les chars (toutes versions confondus) se firent percer par les nouvelles munitions anti-blindage allemandes.


Tank MkIII


Le MkIII fut aussi un char d'entrainement (les grands changements étant planifiés pour le MkIV)
il emportais des mitrailleuses Lewis plus courtes et avait les "balcons " d'armes plus légers(pour les versions "female").
50 exemplaires furent aussi produits dans les mêmes proportions que le MkII. La production fut si lente qu'aucuns MkIII ne quitta l’Angleterre.
Récapitulatif des inconvénients des MkI,II et III

Leur première utilisation opérationnelle fut en Septembre à Flers-Courcelette, mais cette première tentative était proche de la catastrophe. 

  • La plupart des tanks tombèrent en panne sur le chemin, d'autres s’enlisèrent dans la boue, mais malgré le manque de formation de leurs équipages, certains ont réussi à atteindre leur objectif désigné.(Bien trop peu) 
  • Seulement 59 tanks ont fait partie de cette attaque, la plupart d'entre eux étant capturés ensuite par les Allemands. Les premières plaintes sont arrivés rapidement au War office. 
  • Le bruit, l'odeur et la température qui atteint près de 50 degrés Celsius ont été tout bonnement insupportable. 
  • Il y avait des émanations puissantes de monoxyde de carbone, de cordite, de carburant et des vapeurs d'huile, le tout aggravé par une très mauvaise (voire inexistante) ventilation. Les équipages ouvraient souvent la porte étroite située juste derrière le balcon d'arme dans une tentative de faire une ventilation supplémentaire.
  • Le manque de formation et le manque de communication interne et externe au char à résulter à un surrégime mécanique, causant de nombreuses pannes. 
  • Un autre facteur était le moteur essence, accablé par le poids de la coque combiné avec la boue très collante de la région.
  •  La coordination entre les tanks s'est également avéré insuffisant, théoriquement en utilisant un ensemble de fanions, drapeaux, lampes, les sémaphores et autres dispositifs inspirés par la pratique de la marine. 
  • Il n'y avait pas de radio à bord. 
  • Les pigeons furent utilisés afin de déclarer les positions de l'ennemi au quartier général. 
  • La sécurité de l'équipage était également un problème. Si les plaques de 8 mm ont été prouvés à l'épreuve des balles, chaque impact produisait des mini-éclats à l'intérieur de la coque, blessant les membres d'équipages. 


Après les premiers rapports, d'épaisses vestes et des casques en cuir, ou une combinaison de cuir et de cotte de mailles fut remis aux équipages (malgrès les 50°C intérieurs et le peu de visibilité déjà présent !)
Lunettes de tankistes britanniques


Dernière édition par novi62_fils le Mar 28 Oct - 13:42, édité 1 fois
avatar
romain684
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 182
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Alsace

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par romain684 le Dim 5 Oct - 16:38

Merci de l'article, très intéressant!

une suite pour les versions ultérieures?
avatar
novi62_fils
Officier [REM]
Officier [REM]

Nombre d'obus tirés : 789
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 20
Localisation : Pas-de-Calais

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par novi62_fils le Dim 5 Oct - 16:49

Oui, le grand frère Mark IV et le dernier née dans la guerre Mark V seront dans mes futurs articles
avatar
destroy500
Officier [REM]
Officier [REM]

Nombre d'obus tirés : 372
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 27
Localisation : BELGIQUE, fort Eben Emael

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par destroy500 le Dim 5 Oct - 17:23

très intéressant
bon article


________________________________________________________________________________


"l'Histoire est peut-être écrite par les Vainqueurs,
mais
Elle est avant tout vécue par les Humain(ne)s"
avatar
storm57nr1
Membre du forum

Nombre d'obus tirés : 48
Date d'inscription : 01/05/2014

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par storm57nr1 le Dim 5 Oct - 18:28

Très bel article, très précis
avatar
jetsartizen
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 306
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Normandie, j'ai juste 71 ans de retard :p

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par jetsartizen le Sam 17 Sep - 19:11

super article, mais la presentation du forum est vraiment pas top ...
avatar
Lebougnat
Collaborateur [REM] - Asso. droit local
Collaborateur [REM] - Asso. droit local

Nombre d'obus tirés : 66
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 23
Localisation : Sur le Jean-Bart

Jeu vidéo préféré : War Thunder World of Tank World of Warships

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par Lebougnat le Dim 18 Sep - 22:04

Merci Novi pour l articles , j ai apris pleins de choses ;)
avatar
Sokolov
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]

Nombre d'obus tirés : 855
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 26
Localisation : Région de Paris, France

Jeu vidéo préféré : War Thunder

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par Sokolov le Sam 1 Oct - 8:26

Très sympa cet article!


________________________________________________________________________________



- [REM] Sokolov -
Bureau de commandement, membre fondateur
 _ _ _
avatar
Arioviste
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 177
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 23

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par Arioviste le Mar 4 Oct - 16:55

Superbe article, les illustrations sont très sympa également elles sont tirées d'un ouvrage ou trouvées sur le net ? En tout cas la plupart paraissent d'assez bonne qualité (pour des photos d'époque). C'est franchement génial !

En revanche qu'ils étaient laids ces chars ! Heureusement que les ingénieurs ont corrigé le tir au fils des décennies... ^^
avatar
Sokolov
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]

Nombre d'obus tirés : 855
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 26
Localisation : Région de Paris, France

Jeu vidéo préféré : War Thunder

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par Sokolov le Mar 4 Oct - 17:11

Une machine de guerre n'est pas bâtie et conçue selon des critères esthétiques ^^ mais elle l'est dans le but de remplir un rôle précis!


________________________________________________________________________________



- [REM] Sokolov -
Bureau de commandement, membre fondateur
 _ _ _
avatar
Arioviste
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 177
Date d'inscription : 31/03/2015
Age : 23

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par Arioviste le Mar 4 Oct - 17:18

Sokolov a écrit:Une machine de guerre n'est pas bâtie et conçue selon des critères esthétiques ^^ mais elle l'est dans le but de remplir un rôle précis!

Bien sur ! 

Je disais cela sur le coup de la plaisanterie. Personnellement je n'ai jamais entendu parler ni même vu des affiches pour des défilés de chars sur la scène du Bolchoi. ^^

Cela dit, en suivant l'évolution des chars au fil du temps, on peut constater une certaine "évolution" dans le design de ces derniers.

Le Mark I en est un excellent exemple si on le compare au Chieftain par exemple. Je trouve ce MBT plus visuellement agréable à regarder par rapport à son ancêtre. 

Enfin... Les goûts et les couleurs ça se discute vraiment ? (tombe en pleine réflexion...)
avatar
beckert
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 318
Date d'inscription : 10/07/2014
Age : 20
Localisation : dans un chars en tant que mécanicien

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par beckert le Mar 4 Oct - 19:10

la beauté du chars fait aussi partie de l'ergonomie, camouflage, équilibrage du poids, facilité de démontage... pas des critères esthétique, mais des critères qui y ressemble presque hehe.

"Plus facile de faire des choses avec un bureau propre et bien conçu que un bureau comme le mien en ce moment xD."
avatar
Sokolov
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]

Nombre d'obus tirés : 855
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 26
Localisation : Région de Paris, France

Jeu vidéo préféré : War Thunder

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par Sokolov le Mar 4 Oct - 21:59

Un engin comme le Panther peut être considéré comme dégageant un "truc"... Un certain esthétisme, lié à la "gueule" de l'engin, à sa puissance, et à son aura.


________________________________________________________________________________



- [REM] Sokolov -
Bureau de commandement, membre fondateur
 _ _ _
avatar
fr_Jagdmeister
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]

Nombre d'obus tirés : 1628
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 25
Localisation : Région de Luxembourg

Jeu vidéo préféré : Iron Front: Liberation 1944

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par fr_Jagdmeister le Mar 4 Oct - 23:17

Sokolov a écrit:Un engin comme le Panther peut être considéré comme dégageant un "truc"... Un certain esthétisme, lié à la "gueule" de l'engin, à sa puissance, et à son aura.

Mais à quel prix ? Un T-34 n'était pas esthétique...
avatar
Sokolov
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]

Nombre d'obus tirés : 855
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 26
Localisation : Région de Paris, France

Jeu vidéo préféré : War Thunder

Re: La famille Mark I, ou l'origine des blindés (MkI,MkII,MkIII)

Message par Sokolov le Jeu 6 Oct - 14:57

fr_Jagdmeister a écrit:
Sokolov a écrit:Un engin comme le Panther peut être considéré comme dégageant un "truc"... Un certain esthétisme, lié à la "gueule" de l'engin, à sa puissance, et à son aura.

Mais à quel prix ? Un T-34 n'était pas esthétique...

Pardon? *Communism intensifies*
Tu peux pas dire que le T-34 est pas beau... en un sens   Après tout sans lui, pas de Panther.


________________________________________________________________________________



- [REM] Sokolov -
Bureau de commandement, membre fondateur
 _ _ _

    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 19:21