Forum [REM] : La communauté

Bienvenue sur le forum officiel de la [REM] soldat !

La [REM] est désormais ré-ouverte au recrutement !

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici.



Afin de ne pas rater la newsletter de notre forum, veuillez ajouter l'adresse mail de notre administrateur fr_Jagdmeister à votre liste de contact :
fr.jagermeister@gmail.com .

Forum [REM] : La communauté

REMEMBER WORLD WAR II : le devoir de mémoire et de reconstitution historique

Suite au passage à la nouvelle version phpBB "Invision" du forum, il se peut que quelques bugs d'affichage subsistent. Merci de les signaler en cliquant sur ce lien ! Bien à vous, fr_Jagdmeister
La communauté [REM] vous souhaite la bienvenue sur son forum ! :D
La XXIXe reconstitution de batailles historiques [REM] organisée par Thibautc se tiendra les soirs du week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril à 20h : [Edition Spéciale - Kharkov 1943] (2/2) "Comme une revanche - La contre-attaque du SS-Panzerkorps !" (10-15 Mars 1943)
« Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone... »
Google translator shortcut

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Dim 1 Nov - 6:04

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Derniers sujets

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Actuellement sur Mumble


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Le R-31 Renard

Partagez
avatar
destroy500
Officier [REM]
Officier [REM]

Nombre d'obus tirés : 371
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 27
Localisation : BELGIQUE, fort Eben Emael

Le R-31 Renard

Message par destroy500 le Mar 2 Déc - 18:22

Le Renard R-31:

Le R-31 est le seul avion destiné au service militaire de conception entièrement belge à avoir été produit, mis en service et à avoir combattu lors de la Seconde Guerre Mondiale. Il s'agit d'un avion monoplan, biplace destiné à l'observation développé par la société Renard . La production commence en 1934 jusqu'en 1935 pour un total de 34 appareil construit par la société aéronautique Renard et SABCA.

La conception du R-31:

La conception du R-31 commença en 1931. Le premier projet fut alors désigné sous le nom de "Renard R.R." (Rolls Royce). De ce projet initiale, il eu une version d'avion-école plus économique et désigné  "Renard R.R. d'observation transformé en avion de travail". Il devait être équiper d'un moteur Renard type 100 (cv) en étoile. Il eu aussi une version qui devait être construit avec un moteur Gnome et Rhône K-14 de 825 cv avec une structure en métal et un revêtement en bois. Aucun de ces projets ne dépassèrent le stade de plan. Mais on trouve déjà les caractéristiques de conception du R-31.


Le projet final fut un avion biplace, monoplan à aile haute avec double commande.
L'ossature du fuselage est entièrement métallique. Il est composé de deux cadres, désigné cadre A et B, sur lesquels est attaché le reste des différent éléments d'un avion (ailes, moteur, réservoir, ...). Chacun disposent sur leur partie supérieur une proéminence sur lesquels les ailes sont attachées. Le carde A a sur sa partie inférieur deux extrémités qui forment l'armature des jambes du train d'atterrissage. Un dispositif de fixation, se trouvant au milieu de la jambe, permet d'attacher le mât des roues. Pour soulager le cadre principale des efforts exercées lors des atterrissages, une barre relie les deux attaches des mâts. Le boc moteur et le réservoir d'huile sont accrochés sur la partie avant du cadre A. Entre les cadre A et B, se trouve le réservoir d'essence. Le cockpit se trouve derrière le cadre B. Seul la partie avant du fuselage est recouvert avec de la tôle métallique et reste est recouvert avec de la toile
Le train d'atterrissage, comme dit en partie ci-dessus, se compose de deux jambes fixées aux extrémités inférieur du cadre A. Chaque jambe est reliée au cadre B avec une barre de recul pour les renforcer et dispose de deux amortisseurs. Cet ensemble de la jambe est recouvert d'un carrosserie pour l'aérodynamisme. A l'origine, les roues aussi, mais sur les terrains en herbes en temps de pluies, la boue s'y accumulait et fut donc retirer.
La voilure se composent de deux demi-ailes elliptiques recouvert de toile de lin. Elles présentent une échancrures au niveau du cockpit afin de dégager la vue vers le haut. Comme dit plus haut les ailes reposent sur les proéminences des deux cadres de l'ossature mais elles reposent aussi en partie sur le train d'atterrissage. Elles sont reliées aux mâts par des attaches , deux par ailes, donc la hauteur est réglable. La conception compact des nervures rendait les ailes bien solides et le revêtement solide et peu déformable. Mais les nervures restent facilement démontables pour les réparations.




Le moteur Rolls-Royce est très bien conçus. Il dispose d'un circuit de refroidissement très efficace. Plusieurs dispositifs, au niveau du circuit de refroidissement et d'huile, permettent à l'avion de pouvoir voler sur le dos sans encombre. Le moteur était alimenté en essence par une pompe autorégulatrice. Au démarrage, l'essence passait d'abord par une nourrice avant d'arriver au carburateur par gravité. Puis le démarrage terminé, l'essence est directement envoyé au carburateur. La pression exercée par la pompe ferme un clapet qui empêche l'essence d'arriver dans la nourrice. Ce système empêche que l'essence du réservoir principale ne soit refoulé dans la nourrice qui fait aussi office de réservoir auxiliaire. Le réservoir d'essence principale peut dans le cas d'un incendie être largué sous la simple action d'une poignée. Dans cette situation, la réserve d'essence encore disponible dans la nourrice du moteur étant de 20 litre permet de faire voler le R-31 encore pendant 15 minute à bas régime.          
Au niveau de l'habitacle, des panneaux de rhodoïde (panneau plastique transparent incombustible) sont placés afin de permettre de voir le sol. Le siège du pilote est réglable afin qu'il puisse voir soit au dessus ou en dessous de l'aile. L'observateur à l'arrière dispose de tout les commandes. Son siège est dépourvu de dossier et peut être plier quand l'observateur devait utiliser la mitrailleuse, lui permettant d'être debout ou pouvoir prendre appui sur les marche-pieds situés dans l'habitacle. L'habitacle dispose d'une installation électrique complète pour le vol de nuit.
Point de vu armement, le pilote peut tirer à l'aide d'une mitrailleuse de capot (coté droit) Browning d'une capacité de 350 balles en magasin. Tandis que l'observateur a à sa disposition une mitrailleuse de tourelle Browning et de 5 chargeurs de 100 balles. Le R-31 peut aussi être utiliser pour des missions de bombardement et dispose pour cale de deux lance-bombes de 4 bombes de 10 kg sur les ailes.

Les variante du R-31:

Les variantes ont eu pour but d'améliorer le R-31. Plusieurs tentatives eurent lieux.
La première était de remplacer le moteur initial par un plus puissance, le moteur Lorraine "Pétrel" de 500 cv. Mais ce moteur montrait des difficultés en haute altitude. Les ingénieurs ont tenté de le modifier mais cela se traduisit par une surchauffe de moteur. Ils refirent une modification mais cette dernière ne changeant rien et le projet fut arrêté.


La deuxième tentative fut le R-32. Le projet était toujours de placer un moteur plus puissant sur le R-31 mais en plus de fermer complètement le cockpit. La structure du R-32 reste très proche du R-31. Dans l'année 1936, deux prototypes furent produit l'un avec un moteur Gnome et Rhône de 1050 cv et l'autre avec un moteur Hispano-Suiza 12Y de 860 cv. Le R-32 "Hispano" fut présenté et livré à l'armée. Mais il s'écrase le jours même de sa livraison; le pilote incommodé par de mystérieuse vapeur saute de l'avion. Malgré une enquête et des tests,  l'origine des vapeurs ne fut jamais déterminée. Pour le R-32 "Gnome",  la Turquie sembla intéressé par le projet mais la vente du prototype n'aboutit pas. Le projet R-32 fut abandonné faute d'intéressés.  





 

Le rôle du R-31 lors de la Campagne des 18 jours:

Au début de la guerre, la Belgique étant neutre devait maintenir sa neutralité aérienne et donc empêcher les avions des différents belligérants de violer son espace aérien. Mais la tache se relevait difficile pour la Force Aéronautique Militaire. Les moyens qu'elle disposait, étaient limités et certain dépassés. La Belgique se mit très tard à moderniser sa flotte aérienne. En 1939, les meilleurs chasseurs qu'elle dispose sont les Hurricanes Mk.I le reste sont des R31, différent modèles Fairey Fox et des Fairey Battle, avions dépassés en ce temps là. Mais cela n'empêcha pas plusieurs escarmouches de se produire donc certain violant surtout avec la Luftwaffe. La Belgique commande en urgence des avions des Cr 42 Fiat italiens et des Buffalo B339, variante du F2A-2 équipé d'un moteur Wright R-1820-G105 de 1 000ch.  
Le R-31 est utilisé par deux escadrilles du 1er régiment d'observation la 9e escadrille "Sioux du cercle bleu" du 5e groupe et la 11e escadrille "Sioux du cercle rouge" du 6e groupe basé tout les deux à Bierset, Liège. Le nombres d'avions de ces escadrilles varient selon les sources mais tourne autour de 10 avions par unité.


La numérotation militaire des avions fut la lettre "N" suivi des deux derniers chiffres du code de fabrication qui s'allaient de 01 à 34.


Etant destiné à la reconnaissance, l'équipage avait comme équipement un poste de radio AMAG ou AP émetteur et récepteur, un appareil photo à prise de vue automatique de marque Nistri ou Demaria Lapierre, d'une mitrailleuse photo O.P.L. et d'appareil de signalisation: 2 feux vert sous le fuselage, 4 fusées Holt aux bouts des ailes et 1 pistolet et 12 fusées sur un panneaux largables.


Jusqu'au début des hostilités du 10 mai 1940, les escadrilles font des patrouilles le long de la frontière belgo-allemande. Les informations rapportés sont transmis aux alliées malgré le statut neutre de la Belgique. Au cours de ces missions, un R-31 sera abattu.


Le 10 mai, les escadrilles de R-31 basé Bierset doivent se redéployer. La 9e se dirige vers Sint-Truiden (Saint-Trond en français) dans la province du Limbourg. La 11e se déploie à Hannut, province du Liège. Après cela, il commence directement lors mission de reconnaissance d'abord sous escortes des Cr 42 belges mais un raid allemand sur l'aérodrome de Brustem (Sint-Truiden) détruit l'escadrille au sol. Les escortes ne peuvent plus être assurées. Mais cela n'empêche pas les pilotes de continuer leurs missions d'observation. La campagne des escadrilles se résume à des missions des reconnaissances et à des reploiement d'aérodrome à aérodrome. Dans la 11e escadrille; les R31 se battent au coté d'un SV-5, un autre avion belge destiné officiellement pour l'entrainement.



A l'armistice de la Belgique, les escadrilles ont effectué chacune une vingtaine de missions et sont les seuls escadrilles belges à avoir survécu pendant toute la campagne. Les R-31 ayant survécu sont brullés par leur équipages pour éviter qu'ils soient capturés

Caractéristique du R31

Rôle: Observation
Dimension (L x E x H): 9,245 m x 14,40 m x 2,925 m
Surface Alaire: 32m2
Masse à Vide: 1400 kg
Masse Total: 2150 kg
Moteur: Rolls-Royce "Kestrel" type II
Puissance Moteur: 487 cv
Vitesse Maximale (4000 m): 290 km/h
Plafond: 8650 m
Distance Franchissable: 900 km
Mitrailleuse/Canon: 1 mitrailleuse capot FN-Browning et 1 mitrailleuse tourelle idem
Bombe: 4 bombes de 10 kg

Aujourd'hui, une reproduction du R-31 à l'échelle est en cours de production au Musée Royal de l'Armée et d'Histoire Militaire.



Dernière édition par destroy500 le Mer 3 Déc - 17:23, édité 2 fois


________________________________________________________________________________


"l'Histoire est peut-être écrite par les Vainqueurs,
mais
Elle est avant tout vécue par les Humain(ne)s"
avatar
romain684
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 177
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Alsace

Re: Le R-31 Renard

Message par romain684 le Mar 2 Déc - 21:27

Merci pour l'article très intéressant sur les goupils volants ;p. Sinon tu n'aurais pas la vitesse de l'avion?

Par contre pas de carcasses survivantes?
avatar
destroy500
Officier [REM]
Officier [REM]

Nombre d'obus tirés : 371
Date d'inscription : 02/11/2013
Age : 27
Localisation : BELGIQUE, fort Eben Emael

Re: Le R-31 Renard

Message par destroy500 le Mar 2 Déc - 22:10

de rien j'ai oublié de mettre les caractéristiques de l'avion, sujet réditer
Non pas à ma connaissance


________________________________________________________________________________


"l'Histoire est peut-être écrite par les Vainqueurs,
mais
Elle est avant tout vécue par les Humain(ne)s"
avatar
beckert
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 318
Date d'inscription : 10/07/2014
Age : 20
Localisation : dans un chars en tant que mécanicien

Re: Le R-31 Renard

Message par beckert le Jeu 4 Déc - 18:11

sympas (tous mignon)
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû - 17:08