Forum [REM] : La communauté

Bienvenue sur le forum officiel de la [REM] soldat !

La [REM] est désormais ré-ouverte au recrutement !

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici.



Afin de ne pas rater la newsletter de notre forum, veuillez ajouter l'adresse mail de notre administrateur fr_Jagdmeister à votre liste de contact :
fr.jagermeister@gmail.com .

Merci et à bientôt sur le champs de bataille !

Forum [REM] : La communauté

REMEMBER WORLD WAR II : le devoir de mémoire et de reconstitution historique

Suite au passage à la nouvelle version phpBB "Invision" du forum, il se peut que quelques bugs d'affichage subsistent. Merci de les signaler en cliquant sur ce lien ! Bien à vous, fr_Jagdmeister
La communauté [REM] vous souhaite la bienvenue sur son forum ! :D
La XXIXe reconstitution de batailles historiques [REM] organisée par Thibautc se tiendra les soirs du week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril à 20h : [Edition Spéciale - Kharkov 1943] (2/2) "Comme une revanche - La contre-attaque du SS-Panzerkorps !" (10-15 Mars 1943)
« Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone... »
Le recrutement de notre communauté section "Gaming" est ouvert ! Rejoignez-nous en postulant ici !
Google translator shortcut

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Dim 1 Nov - 6:04

Derniers sujets

Décembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Actuellement sur Mumble


[FRONT OUEST, ARDENNES] Les Pershings en action ! - La bataille de Cologne (26 Février 1945)

Partagez
avatar
novi62_fils
Responsable recrutement [REM] - Communauté Gaming
Responsable recrutement [REM] - Communauté Gaming

Nombre d'obus tirés : 804
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 20
Localisation : Pas-de-Calais

[FRONT OUEST, ARDENNES] Les Pershings en action ! - La bataille de Cologne (26 Février 1945)

Message par novi62_fils le Ven 3 Avr - 21:38

Le M26 Pershing en action au cœur de la Ruhr !



Bonjour Tankistes !

Suite au rude hiver de la bataille des Ardennes, nous voici de plain-pied dans le territoire allemand. Les Allemands balayés organisent tant bien que mal la défense du Reich ! A vous de prendre part au combat, mais dans quel camp ?

La genèse du M26:


Les Américains étaient au début peu enthousiaste pour les chars lourds fortement armés et blindés capables de faire face aux meilleurs modèles allemands. Rappelons-nous que la destruction des chars ennemis était le travail des Tank Destroyers (M10 / M18 / M36). Cependant un premier modèle, le M6, a été développé mais n'a jamais été standardisé. C'était un char lourd armé d'un canon de 76 mm. Le projet a été abandonné en raison du transport outre-mer problématique d'un tel char ainsi que des doutes quant à sa fiabilité et aux effets de sa masse. Plus la guerre avançait, plus il est devenu évident que l'US Armored Force devait avoir un char capable de concurrencer les meilleurs modèles allemands comme le «Panther» et le «Tiger». Pour contrecarrer ces monstres, une nouvelle famille expérimentale de chars moyens (T20) fut étudiée à partir de 1942. Cette famille comprenait également les T22 et T23, et donna finalement naissance aux T25 et T26, armés tous deux d’un canon de 90 mm.

En juin 1944, le haut commandement des forces terrestres accorda la priorité au programme T26. Le T26E1 fut équipé d'une tourelle moulée, développée à partir de la tourelle T23 qui équipait les Shermans(76W). Les Shermans (76W) furent jugés suffisant pour finir la guerre, même si les Américains perdaient en moyenne trois chars pour seulement un côté allemands. Mais comme les effectifs n'étaient pas comparables, le projet T26 n'a pas été considéré comme prioritaire et a été repoussé pour la période d'après-guerre. Cependant le développement abouti à la fin 1944 sur un modèle prêt au combat.
Pesant dans les 42 tonnes, ce char fut officiellement classé dans les chars lourds et une commande de 250 exemplaires fut effectuée. Ces exemplaires avaient subis des modifications par rapport aux prototypes concernant les stocks de munitions et le frein de bouche du canon. Avec son canon de 90 mm M3, le Pershingétait proche du Tigre I mais avec l'avantage sur ce dernier grâce à l'excellent design de son blindage, offrant une excellente protection à la majorité des coups ennemis. Autre avantage, son poids de 41,9 tonnes lui permettait d’avoir une mobilité et une fiabilité mécanique bien meilleures que les 56 tonnes du Tigre I et les 70 tonnes du Tigre II. Avec son poids le Pershing était l'équivalent du Panther (45 tonnes). Avec ce char les troupes terrestres ont finalement eu un char leur procurant la suprématie au niveau matériel sur le champ de bataille. Le nom de Pershing est donné au M26 en hommage à John Joseph Pershing, un général américain qui a dirigé les Forces Expéditionnaires Américaines durant la première guerre mondiale de 1917 à 1918.


Au combat :


Les 20 premiers T26E3 arrivent en Europe en janvier 1945, dans le cadre de la Zebra Technical Mission, une unité composée de militaires et de civils, principalement destinée à évaluer le comportement du nouveau matériel au combat (T26E3 Pershing / T26E4 SuperPershing / M40 et M43). Les T26E3 sont attribués au 12th Army Group de Bradley qui les distribuent dans la 1st US Army : dix rejoignent la 3rd Armored Division et dix la 9th Armored Division. Les premiers sont engagés au combat dès le 25 février 1945 sur la Roer.

Les principaux engagements des Pershing en Europe :



Le Pershing dénommé « Fireball » de la E Company, 33rd Armored Regiment de la 3rd Armored Divisionest perdu le 26 Février 1945 à Elsdorf, dans une embuscade tendue par un Tigre I. Deux hommes sont tués mais le char peut être réparé.
   

​​Le 27 Février, un T26E3 de la E Company, 33rd Armored Regiment, détruit un Tigre I et deux Panzer IV de la 9.Panzerdivision près d'Elsdorf, dans le même secteur que les précédents engagements. Le Tigre a été touché à plus de 800m par une munition HVAP puis une AP. Les deux Panzer IV ont été détruits à plus d'un kilomètre.

Les Pershing de la 9th Armored Division sont également engagés à la même période : le premier char est perdu le 1er Mars sous un coup d'obusier de 150 mm, il sera réparé. Les T26E3 de la 9th Armored Division,du 14th Tank Battalion participent, le 7 Mars 1945, à la capture du pont de Remagen, sur le Rhin. Cinq M26 Pershing pilonnèrent la rive opposée du fleuve (le Rhin), préparant le terrain pour l'infanterie qui prendra la possession du pont peu après. A la suite de l'effondrement du pont de Ludendorff, ils traverseront le Rhin sur des ponts flottants le 12 Mars.
   
   

Le seul T26E3 Pershing totalement détruit l'est près de Cologne, à Niehl le 6 Mars 1945, il s’agit d’un Pershing de la 3rd Armored Division. Il est détruit par un obus de 88mm tiré par un automoteur antichar Nashorn de la 2.kompanie de la Schwere heeres-panzerjager-abteilung 93.
   

Le fait d'arme le plus célèbre ! Le 6 Mars 1945, devant la cathédrale de Cologne, un Pershing du32nd Armored Regiment de la 3rd Armored Division détruit un Panther Ausf.A de la 9.Panzerdivision, qui avait précédemment détruit un Sherman (76W).
       

   
Pershing en action dans Cologne, remarquez la douille qui vient juste d'être éjectée du char par le chargeur !
       



Objectif Cologne !



Contexte :
Pour notre 17ème Bataille Historique, nous nous pencherons sur les engagements du Pershing en Europe durant les derniers mois du conflit, notamment pour la libération de la ville de Cologne(Köln). C’est le VII Corps du Général Collins ; grande unité de la 1st Army qui reçoit la tâche de prendre la ville de Cologne, puis de continuer au Sud en longeant le Rhin. La 1st Army d’Hodges aligne douze divisions dont trois blindées et deuxCavalry Groups. Patton dispose quant à lui, de dix divisions, trois  blindées et deux Cavalry Groups. L’ensemble est appuyé par une artillerie conséquente, puisque chaque corps d’armée dispose de :
4 bataillons d’obusiers de 155mm
2 bataillons de canons de 155mm
1 bataillon de canons de 4.5 pouces
1 Bataillon d’obusier de 8 pouces


Le terrain à l’Ouest et au Sud-Ouest de Cologne, est composé d’un vaste plateau émaillé de forêts épaisses. De plus, les Allemands ont inondés les mines de Lignite à ciel ouvert, formant ainsi des lacs artificiels qui contraignent les Américains à s’en tenir aux routes pour progresser. Présentes en nombre, de vastes usines et des zones urbanisées offrent des points d’appui et de recueil aux troupes et blindés Allemands. Bref, le terrain s’annonce compliqué pour les Américains ; toutefois, au Nord-Ouest de Cologne, se trouve une plaine parsemée de villages et de petites agglomérations. Et c’est précisément dans ce secteur que les GI’s vont essayer de prendre l’ascendant sur l’ennemis. En effet, en raison de sa mission de couverture, le VII Corps avance au Nord de Cologne, se réservant la prise de la ville pour plus tard. Le général Collins partage les tâches entre la 3rd Armored Division du général Rose et la 99th Infantry Division du général Lauer. Les chars ont pour mission de briser les cadenas défensifs allemands.
L’attaque débute le 2 mars et d’emblée elle se heurte à une résistance coriace organisée par des éléments épars réunis autour des restes de la 9.Panzer-Division. Au soir du 2 Mars, les Américains n’ont avancés que de 7 km, mais les Allemands ne peuvent plus mener que des actions de retardement dans les villages avec les quelques chars et canons d’assaut encore disponible. Le 3 Mars, la 99th Infantry Division avance dans le sillage des blindés et coupe en plusieurs points l’autoroute München-Gladbach-Köln. C’est à ce moment-là que le général Collins modifie ses ordres afin de régler le sort de Cologne sans plus attendre. Il est vrai que l’équilibre des forces est favorable aux Américains : La 3rd Armored Division a coupée en deux leLXXXI.Armee-korps, qui demeure le dernier obstacle entre les Sherman et la capitale de la Rhénanie-Wesphalie. En fin de journée, le 3 Mars 1945, Collins ordonne à Rose de poursuivre sur Worringen, mais aussi de détacher des éléments au Sud-est, vers Cologne. Les patrouilles du 83rd Reconnaissance Bataillon de la 3rd Armored Division ont repérées que les approches de Worringen sont bien défendues. Le bataillon contourne alors la ville par le Nord et s’empare d’une batterie de canons de 105mm et de 300 Allemands médusés. Avant l’aube du 4 Mars une patrouille de quatre hommes, menée par le lieutenant Coates, atteint le Rhin au Nord de Worringen ; le plus dur a été fait !
Ce même jour, le VII Corps entame son attaque sur Cologne. La quatrième ville la plus grande d’Allemagne est défendue par le LXXXI.Armee-Korps de Koechling, avec les restes des ;
9.Panzer-Division
363.Volks-Grenadier-Division
3.Panzer-Grenadier-Division

Deux régiments squelettiques garnissent une ligne de défense extérieure courant le long des faubourgs, tandis que les pompiers, les policiers et les Volkssturm sont postés dans la ville elle-même. La résistance allemande la plus forte est au Nord de la vieille cité, où la 3rd Armored Division fait face à la 9.Panzer-Division.

Les tankistes américains entrent dans Cologne à l’aube, vers 7h10, suivis par les fantassins de la 104thInfantry Division qui arrivent à l’Ouest. Près de l’aérodrome, les Allemands mettent les tubes de seize Flak.88mm à l’horizontale pour s’en prendre aux blindés. Mais malgré quelques pertes, les chars éliminent la menace par le biais d’une charge de cavalerie. La résistance de la 9.Panzer-Division s’effondre quand son chef, le général Von Elverfeldt, est tué.
Le 6 Mars 1945, la 3rd Armored Division avance au cœur de la ville, réduite en ruines par les bombardements des quadrimoteurs alliés. Le pont ferroviaire Hohenzollern a été détruit ; derrière lui, la masse de la monumentale cathédrale de Cologne, bien qu’endommagée, s’impose dans le paysage. C’est là, à l’ombre du monument, que va se dérouler un combat singulier mettant aux prises un Panther et un Pershing. L’action se passe à 14h !

La mise à mort du fauve !

Alors que deux Sherman de la F compagny, du 32nd Armored Regiment, de la 3rd Armored Division se tiennent dans la Komöndienstrasse, qui est bloquée par des amas de ruines qui empêchent les tankistes d’aller plus loin, vers la place de la cathédrale. Un obus frappe soudain le Sherman de tête, puis un second sous la tourelle. Les obus proviennent d’un Panther Ausf.A du II.Abteilung du Panzer-Regiment 33. Le chargeur et le pilote du Sherman sont tués. Dans une rue parallèle, non loin de là, avance la E Compagny du 32nd Armored Regiment. L’unité entend par radio ce qui est arrivé au Sherman et reçoit l’ordre de venir à bout du Panther en utilisant ses Pershing. Le chef de char de l’un des Pershing, Robert Early, descend de son blindé, afin de monter sur le toit d’un bâtiment. De là, il a un visuel sur le Panther et les environs. Jim Bates, un photographe du Signal Corps affecté à la 1st Army, qui vient tout juste de filmer la destruction du Sherman, demande la permission à Robert Early de l’accompagner pour filmer la destruction du Panther. Le Pershing s’ébranle pour venir se positionner au croisement entre la rue où il se trouve (Rue An Dominikanern) et celle où se tient le Panther (Rue Marzellenstrasse). Arrivé au croisement, le Panther tourne sa tourelle mais ne fait pas feu ! (Peut être du fait que les tankistes ne s’attendaient pas à voir un Pershing, qui vient tout juste d’arriver sur le front, mais plutôt un Sherman). A 110m de distance, alors que le Pershing n’est pas encore arrêté et que le Panther est sur point de faire feu, le tireur de T26E3 ouvre le feu avec un obus perforant de 90mm. Le Pershing tire successivement trois obus, qui atteignent tous leur cible. Touché de plein fouet le Panther prend feu. Quatre hommes d’équipage parviendront à évacuer le char et un est retrouvé dans le char. Ainsi finit le baroud d’honneur de l’un des derniers Panzer défendant Cologne.

Ruines de Cologne en Avril 1945

Cartes utilisées lors de la bataille :

Grand Parc (Pour représenter les faubourgs et la zone industrielle de Cologne)
(Objectif US : Sécuriser la zone industrielle de Cologne)

Himmelsdorf (Pour représenter la prise de la ville)
(Objectif US : Neutraliser les défenses allemandes dans le centre de Cologne)

Consignes :
-> Les Américains devront suivre des itinéraires prédéfinis à l'avance, que je posterai avant la bataille uniquement pour les forces US.
-> Les Allemands se placeront librement sur les cartes.

Réglementation :
Aucun obus Gold ne sera autorisés

Réglementation des consommables :
Aucun consommables Gold ne sera autorisés

Réglementation des équipements :
Tout équipement est autorisé sauf la Boîte à outils permettant de réparer un module endommagé, 25% plus rapidement.

Unités représentées lors de la reconstitution :


3rd Armored Division US: (M26/M4A1/M4A3E2/M4A3E8/M5A1)

32nd Armored Regiment
33rd Armored Regiment
703rd Tank Destroyer Battalion ->(M36)
991st Field Artillery Battalion ->(M12/M40)


Configurations US :
M5A1 Stuart :

Canon 37mm Gun M6
Tourelle M5A1
Moteur Twin Cadillac, Series 42
Radio SCR 506
Suspension VVSS T36E8

M4A1 Sherman :

Canon 75mm Gun M3
Tourelle D51066
Moteur Wright Continental R-975-C4
Radio SCR 508
Suspension T42

M4 (105):

Canon 105mm M4
Tourelle D51066
Moteur Wright Continental R-975-C1
Radio SCR 508
Suspension T42

M4A1 (76w):

Canon 76mm Gun M1A1
Tourelle D51072
Moteur Wright Continental R-975-C4
Radio SCR 508
Suspension T42

M4A3E2 "Jumbo":

Canon 75mm Gun M3
Tourelle M4A2E2T110
Moteur Ford GAA
Radio SCR 508
Suspension VVSST51E2

M4A3E8 "Easy Eight":

Canon 76mm Gun M1A2
Tourelle D51080
Moteur Ford GAA
Radio SCR 508
Suspension NVSS T66

M26 (T26E3)"Pershing":

Canon 90mm AT Gun M3
Tourelle M26M67
Moteur Ford GAN
Radio SCR 508
Suspension M26T80

M36 "Jackson":

Canon 90mm AT Gun M3
Tourelle M36T74
Moteur GMC 6046
Radio SCR 508
Suspension M36T42

M12 GMC :

Canon 155 mm Gun M1918M1
Moteur Wright C. R-975C1
Radio SCR 610
Suspension M12T5

M40 GMC :

Canon 155 mm Gun M1A1
Moteur Wright C. R-975C1
Radio SCR 610
Suspension M40


9.Panzer division:
Panzer-Regiment 33 ->(Panther/Panzer IV)
Panzerjäger-Abteilung 50 ->(StuG III/Jagdpanzer IV)

Unités indépendantes :
Panzer-Abteilung 301(Fkl)-> (Tiger I)
Schwere heeres-panzerjager-abteilung 93 -> (Nashorn)

Configurations Allemandes :
Pz.Kpfw.IV Tiger I Ausf.E:

Canon 8,8 cm Kw.K. 36 L/56
Tourelle Pz.Kpfw. Tiger Ausf. E
Moteur Maybach HL 230 TRM P45
Radio FuG 5
Suspension Pz.Kpfw. Tiger Ausf. E

Pz.Kpfw.V Panther Ausf.G:

Canon 7,5 cm Kw.K. 42 L/70
Tourelle Pz.Kpfw. Panther Ausf. G
Moteur Maybach HL 230 TRM P30
Radio FuG 5
Suspension Pz.Kpfw. Panther Ausf. G

Pz.Kpfw.IV Ausf.H :

Canon 7,5 cm Kw.K. 40 L/48
Tourelle Pz.Kpfw. IV Ausf. H
Moteur Maybach HL 120TR
Radio FuG 5
Suspension Pz.Kpfw. IV Ausf. H

Sturmgeschütz III Ausf.G (StuG III):

Canon 7,5 cm Pak 39 L/48
Moteur Maybach HL 120 TR
Radio FuG 5
Suspension StuG III Ausf. G

Jagdpanzer IV :

Canon 7,5 cm Pak 42 L/70
Moteur Maybach HL 120 TR
Radio FuG 5
Suspension Jagdpanzer IV

Nashorn :

Canon 8,8 cm Pak 43 L/71
Moteur Maybach HL 120 TRM R
Radio Fu.Spr.Ger. "f"
Suspension Nashorn verstärkteketten

BATAILLE LE SAMEDI 28 MARS ET DIMANCHE 29 MARS À 20H !


Notes :
Pour une meilleure coordination lors des batailles, nous utilisons Mumble.
Pour installer Mumble rendez-vous ici : http://sourceforge.net/projects/mumble/files/latest/download
Les identifiants vous seront donnés dans le chat de la salle.

En espérant vous voir nombreux   !!!



Sources :
- Batailles & Blindés n°55 - "Pour un Panther de plus"
- Site moderndrawings.jexiste.be/
- Sources personnelles
avatar
ThibautC
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]

Nombre d'obus tirés : 644
Date d'inscription : 01/11/2013
Age : 24
Localisation : Quelque part entre 1939 et 1945 !

Jeu vidéo préféré : War Thunder

Re: [FRONT OUEST, ARDENNES] Les Pershings en action ! - La bataille de Cologne (26 Février 1945)

Message par ThibautC le Ven 3 Avr - 22:22


    La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 20:09