Forum [REM] : La communauté

Bienvenue sur le forum officiel de la [REM] soldat !

La [REM] est désormais ré-ouverte au recrutement !

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici.



Afin de ne pas rater la newsletter de notre forum, veuillez ajouter l'adresse mail de notre administrateur fr_Jagdmeister à votre liste de contact :
fr.jagermeister@gmail.com .

Forum [REM] : La communauté

REMEMBER WORLD WAR II : le devoir de mémoire et de reconstitution historique

Suite au passage à la nouvelle version phpBB "Invision" du forum, il se peut que quelques bugs d'affichage subsistent. Merci de les signaler en cliquant sur ce lien ! Bien à vous, fr_Jagdmeister
La communauté [REM] vous souhaite la bienvenue sur son forum ! :D
La XXIXe reconstitution de batailles historiques [REM] organisée par Thibautc se tiendra les soirs du week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril à 20h : [Edition Spéciale - Kharkov 1943] (2/2) "Comme une revanche - La contre-attaque du SS-Panzerkorps !" (10-15 Mars 1943)
« Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone... »
Google translator shortcut

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Dim 1 Nov - 6:04

Derniers sujets

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Actuellement sur Mumble


Catherine, et les lance-roquettes russe

Partagez
avatar
jetsartizen
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 306
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Normandie, j'ai juste 71 ans de retard :p

Catherine, et les lance-roquettes russe

Message par jetsartizen le Jeu 13 Aoû - 10:53

Cette fois je vais vous parler d'un autre symbole de la puissance armée sovietique, le BM-13 "Katioucha".
Le format risque d'etre legerement plus court, je n'ai pas masse de documentation sur cette engin et je suis pas sur si la section est la bonne ...

I) d'ou que ca vient ces trucs ?

On retrouve des "lance-fusées" depuis les guerres napoléoniennes, il s'agissait d'un lanceur unique qui propulsé une tete pleine d'explosif, on attribue d'ailleurs a ces armes le nom de pere de l'obus moderne (a l'epoque les canons tirés des boulets, on est au debut du 19eme siecle). Ces systemes peu a peu abandonnés au profit de tube de plus en plus lourd, notamment durant la premiere guerre mondiale, ne seront reutilisé qu'a partir de 1920, bien qu'un interet fut porté dessus par les sovietiques depuis la fin de la guerre (1917 pour eux). Ils ont en effet l'avantage de, si les railles sont regroupés, pouvoir saturer une zone en seulement quelques secondes, avec un seul vehicule, la ou il faudrai plusieurs bouches a feu. Ils semblent egalement facile a produire et peu couteux. Les sovietiques partent donc du constat que des armes pareil seraient beaucoup plus "rentable" que des dizaines d'obusiers lourds, tout en pouvant etre beaucoup plus mobile car des etudes voulant installer l'arme sur chassis chenillé (char leger T-40, tracteur ou encore camion Zis-6) ont commencé.

II) conception

En 1930 donc, Langemak et Korolev, mettent au point une fusée stabilisé par ailettes (moins stable que par rotation mais beaucoup plus facile a produire) de 82mm portant jusqu'a 5900m, baptisé M-8. Cette derniere doit pouvoir etre utilisé aussi bien en mode sol-sol que air-sol. Ce dernier point complique la mise au point de la fusée M-8, au profit de la nouvelle M-13. D'un plus gros calibre (132mm), elle pese 42.5kg et porte jusqu'a 8500m. Il est egalement decidé d'installer le systeme M-13 sur chassis motorisé, on installe donc les "flutes" sur tout est n'importe quoi du moment que ca tient : camion Zis-6 ainsi que Studebaker (de facture americaine, dû au lend-lease), char T-40, tracteur d'artillerie et meme tracteur civil dans certains "kessel" ou la situation est critique, meme la jeep y aura droit. Le lanceur est composé de 16 railles qui propulsent chacun une roquette. Le BM-8 equipe egalement certains camions et se voient affublé de parfois 48 rampes. Mais la stavka, voyant les succés immense qu'on eu les 2 premiers engins (on le vera apres) decide d'aller encore plus loin, un lance-roquettes lourd de 300mm a partir de 1942, articulé autour de 4 puis 12 rampes uniquement sur studebaker.
Au final c'est presque 11 000 "katioucha" et "andrioucha" qui seront produits jusqu'en 1945, si on veut s'amuser on peut faire un petit calcul : disons que tout les Katioucha produit etaient des BM-13 ca nous donne : 16x11 000 = 176 000 roquettes pouvant etre tiré en l'espace de quelques dizaines de secondes.
On notera que malgres tout ces armes ont des defauts evident, d'abord la trop courte portée qui les expose au tire de contre batterie (ce dernier facilité par les fumées concecutives au tir), l'imprecision des roquettes (obligeant l'utilisation de plusieurs engins regroupé) et le temps de rechargement complet qui est tres dur physiquement (16 roquettes de 42 KG) pour les pourvoyeur et tres long.

III) utilisation

Lors de l'invasion allemande, seul 40 BM-13 sont prets au combat. Ils seront regroupés au sein d'un "regiment de mortier de la garde" et seul les servants (trié sur le volet) et certains generaux seront au courant de la nouvelle arme, d'ailleurs ce "regiment" est une unité appartenant au NKVD. La discretion est clairement de mise, a tel point que si les roquettes ne sont pas utilisé, les servants ont pour ordre de les recouvrir d'une bache pour les cacher de l'ennemi. Ils sont utilisés pour la premiere fois en juillet 1941 a Roudnia pres de smolensk. Pour la petite histoire seule 7 BM-13-6 (avec seulement 6 rampes) sont du voyage, accompagné pour un obusier de 122mm pour calculer les distances, mais l'efficacité est au rendez-vous : apres les tirs, les allemands sont pris de panique, ils viennent surement de voir la chose la plus terrifiante de leur vie, un barrage de feu se dresse devant eux avant de leur retomber dessus dans un vacarne terrible. Les landser qui en rechappent surnomment deja l'arme : "l'orgue de staline". Les renseignements allemands ont extremements de mal a se renseigner sur l'arme, aucun soldat sovietique n'est au courant et impossible de cerner une unité qui puisse ressembler, seul existe des "regiments de mortiers de la garde". Alors sont crées de nouvelles unités, dont les 8 premieres en aout 1941 (un mois apres le premier engagement) et la forme du regiment se standardise : 3 bataillons de 3 batteries de 4 vehicules lanceurs de roquettes. Apres un moment d'egarement sur l'utilisation tactique en 1942 (la stavka voulant separer les lances roquettes et les dispercer ce qui est contraire a la conception de l'engin devant developper un volume de feu important grace a ca concentration) les lance-roquettes s'integrent parfaitement dans la strategie russe a partir de 1943-44 avec les grandes offensives russe de l'été. Il est alors employé avant l'assaut, frappant sur la premiere ligne ennemi afin de au mieux faire fuir les grenadier, au pire les terroriser. Il sera meme utiliser en milieu urbain comme canon d'assaut, a bout portant contre des positions fortifiées (d'ou l'apparition de volet blindé sur le pare-brise). Il est une totale reussite, mainte fois copié mais jamais egalé, notamment au niveau de l'utilisation. Grace a son chassis motorisé il peut suivre les blindés et participer a la fois a la percer et a l'exploitation.

IV) une histoire de surnom

Le BM-13 s'est vu affubler de nombreux surnoms differents, par l'ennemi comme par son propre camp. Designé generalement Katioucha, en reference a une chanson populaire russe (Katioucha est d'ailleur le diminutif de Catherine, ancienne Tsar tres connu du 18eme siecle, ce surnom fait presque figure d'anecdote dans la russie comuniste qui efface la memoire tsariste). Certains le surnommeront egalement "flutes" dû au troues qu'il y a dans les rampes, surnoms qui va d'ailleurs tres bien avec la melodie que joue l'engin. Une autre anecdote entoure un autre surnom, celui de "canon de Kostikov". En fait Kostikov est un autre ingenieur russe qui souhaite egalement travailler pour les roquettes et gravir ainsi les echellons, seulement voila Langemak et Korolev lui barre la route, il voit alors en les purges des années 30 un moyen de se debarrasser des ses concurents, ils accusent donc nos 2 ingenieurs d'etre de fervant defenseur de Trotski et Langemak est tué tandis que Korolev est envoyé au goulag (il sera repeché juste avant ca mort par Beria et travaillera pour le programme spatiale communiste). Ainsi Kostikov recupere les plans du BM-13, tout le monde pensera qu'il est l'inventeur du Katioucha. Langemak et Korolev seront réhabilités a titre posthume.
Mais s'il y a bien un surnom qui resume parfaitement le Katioucha, c'est bien celui donné par l'ennemi "stalinorgel" ou "orgue de staline" dû au terrible bruit que produit le depart des fusée, presque plus effrayant encore que les explosions en elle meme, ce bruit est annonciateur de la mort pour quiconque ne bouge pas son petit cul de la zone de frappe. Il fait egalement reference a la forme des railles, rappellant les tubes d'un orgue. De plus, meme si ce n'est surement pas pour ca, le fait d'avoir rajouté "Stalin" au surnom, rappelle a quel point l'arme est controlé par ce dernier, seul quelques personnes tres proches du partie en connaisse l'existence en 1941.

Si les allemands ont inventé la guerre psychologique avec les Stuka et leur fameuse cyrene, ce sont bien les sovietiques qui la developpent avec les BM-13, plus qu'une arme mortelle c'est une arme psychologique et de propagande.
avatar
Sokolov
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]

Nombre d'obus tirés : 855
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 26
Localisation : Région de Paris, France

Jeu vidéo préféré : War Thunder

Re: Catherine, et les lance-roquettes russe

Message par Sokolov le Jeu 13 Aoû - 18:15

Petite précision: les armées médiévales chinoises utilisaient déjà des systèmes de lance-fusées ^^
Par contre tu as raison de dire qu'elles ont été employées lors des guerres napoléoniennes: William Congreve a développé des fusées dites "à la Congreve" utilisées exclusivement par l'armée britannique. Mais elles n'étaient que peu précises.


________________________________________________________________________________



- [REM] Sokolov -
Bureau de commandement, membre fondateur
 _ _ _
avatar
jetsartizen
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 306
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Normandie, j'ai juste 71 ans de retard :p

Re: Catherine, et les lance-roquettes russe

Message par jetsartizen le Jeu 13 Aoû - 22:48

effectivement tu as raison je n'y ai pas pensé, oui les lances fusées n'avaient pas grand interet, si ce n'est leur charge explosive revolutionnaire a l'aire du boulet de canon

    La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct - 0:02