Forum [REM] : La communauté

Bienvenue sur le forum officiel de la [REM] soldat !

La [REM] est désormais ré-ouverte au recrutement !

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici.



Afin de ne pas rater la newsletter de notre forum, veuillez ajouter l'adresse mail de notre administrateur fr_Jagdmeister à votre liste de contact :
fr.jagermeister@gmail.com .

Forum [REM] : La communauté

REMEMBER WORLD WAR II : le devoir de mémoire et de reconstitution historique

Suite au passage à la nouvelle version phpBB "Invision" du forum, il se peut que quelques bugs d'affichage subsistent. Merci de les signaler en cliquant sur ce lien ! Bien à vous, fr_Jagdmeister
La communauté [REM] vous souhaite la bienvenue sur son forum ! :D
La XXIXe reconstitution de batailles historiques [REM] organisée par Thibautc se tiendra les soirs du week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril à 20h : [Edition Spéciale - Kharkov 1943] (2/2) "Comme une revanche - La contre-attaque du SS-Panzerkorps !" (10-15 Mars 1943)
« Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone... »
Google translator shortcut

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

novi62_fils


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Dim 1 Nov - 6:04

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Derniers sujets

» Les 280 mm Français face au Mont Chaberton
Lun 17 Juil - 16:56 par Sokolov

» Le cuirassé Dunkerque
Jeu 13 Juil - 16:20 par Sokolov

» Sujet récapitulatif des article de la Marine
Mer 12 Juil - 10:52 par Lebougnat

» Le char Italien Ansaldo P40
Mer 12 Juil - 7:53 par TheAxelino006

» Le cuirassé Provence
Mar 11 Juil - 23:30 par Lebougnat

» MEGASTREAM [REM] Men of War ?
Mar 11 Juil - 21:16 par Satkill08

Juillet 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Actuellement sur Mumble


Raising the flag, l'histoire d'une photo qui a fait l'Histoire

Partagez
avatar
jetsartizen
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 306
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Normandie, j'ai juste 71 ans de retard :p

Raising the flag, l'histoire d'une photo qui a fait l'Histoire

Message par jetsartizen le Mer 19 Aoû - 20:55

Alors vous la connaissez tous, vous l'avez meme surment tous etudié et vous avez surement vu le film de Clint Eastwood, mais connaissez vous vraiment l'histoire de cette incroyable photo qui a ecrit, meme donné un visage a l'histoire avec un grand H ?
Aujourd'hui je vais donc vous parlez de la celebre photographie de Joe Rosenthal "raising the flag" (elevevemant du drapeau en francais il me semble) prise sur le mont suribachi a Iwo Jima le 23 fevrier 1945.

Donc d'abord que c'est-t-il passé a Iwo Jima en cette triste année 1945 ? Iwo Jima est l'un des premiers territoires Japonnais a etre atteint par les americains, il s'agit d'une petite ile volcanique (ce volcan nommé Suribachi) defendu par 22 000 japonais pres a tout pour defendre le territoire de l'empereur. L'USAAF envoit des 1944 regulierement des raids aeriens sur l'ile pour preparer une attaque amphibie. Le 19 fevrier 1945, 30 000 Marines americain composent la premiere vague d'assaut, soutenu par 8 cuirassés, 8 croiseurs, 16 porte-avions d'escorte et environ 100 destroyers. Les forces japonaises mené par le general Kuribayashi (qui a fait ses etudes aux USA et au canada), ont construies tout un reseau de tunnel et de fortification a l'interieur des terres, notamment sur le mont Suribashi. Le 19, ils laissent avancer les premieres troupes americaines afin de les masser sur la plague ... Avant de faire pleuvoir sur eux un deluges de feu meurtrier qui crée la panique dans les rangs americains. Apres s'etre emparé du mont suribashi le 23 fevrier et avoir capturé les 3 terrains d'aviations (qui serviront a bombarder le Japon) la bataille prend fin dans la derniere semaine de Mars 1945 avec un bilan lourd des 2 cotés : 6821 morts et 15000 blessés coté US et seul 216 japonais se constitueront prisonniers. Le general Kuribayashi se suicidera durant la bataille.

Qui est Joe Rosenthal ? Il s'agit d'un photo-reporter engagé par l'associated press durant la 2eme guerre mondiale a partir de 1944, apres qu'il est été reformé du service militaire pour vue deficiente. Il est né en 1911 de parents immigrés russes et gagne son premier appareil photo grace a un ticket concours sur de la lessive. A 21 ans il est engagé par le San Francisco News. Apres guerre il rejoint San francisco chronicle jusqu'en 1981 ou il prend sa retraite. Il meurt en 2006 a l'age de 95 ans, toute sa vie il sera critiqué sur sa fameuse photo sous pretexte qu'elle serai posé mais on y reviendra apres

L'histoire incroyable de la photo, mais surtout des hommes :
Et pourtant en ce debut de journée du 23 fevrier 1945, rien ne sourris a Joe Rosenthal. Il tombe a l'eau durant son debarquement sur la plage, sur la plage il est terrorisé par le maccabre spectacle qu'il observe, le soldat juste devant lui se prenant au passage une balle en pleine tete qui fait volé son casque. On lui informe que des marines sont en train de planter un drapeau sur le mont Suribashi, il decide donc d'y aller pour y jouir egalement d'une incroyable vu sur l'ile. Il y monte avec B.Genaust et B.Campbell, 2 autres reporters (un cameraman et un photographe) qui sont armés. L'ascencion est perilleuse et Rosenthal echappe plusieurs de fois a la mort. Quand enfin il arrive en haut, un autre reporter lui : "c'est dommage Joe, t'as manqué une super photo". En effet ce dernier vient d'assister au premier planté de drapeau mené par Hank Hansen. Mais les marines jugeant que ce drapeau n'est pas assez grand (et moyennant quelques petits conflits au sein de la hierarchie) un second drapeau est planté, c'est ce dernier que Joe Rosenthal prend en photo avec un Speed Graphic qu'il regle de la maniere suivante : vitesse d'obturation 1/400e de seconde, et ouverture du diaphragme entre f.8 et f.11. Il se place sur une petite "estrade" faite de sacs de sable et de caillous. Quand le mat soulevé par les 6 hommes forme un angle de 45° Rosenthal presse le declencheur, il ne le sait pas encore mais il vient de rentrer dans l'histoire. Une energie victorieuse ressort clairement de la photo, dont est decu Rosenthal puisqu'il n'a pas les visages des 6 hommes. Il essait tout de meme de recuperer leur nom mais une fusillade eclate et Rosenthal doit redescendre et rembarquer pour faire envoyer son cliché. Moins de 17h apres, John Bodkin peut s'exclamer a New York : "En voila une qu'on est pas pres d'oublier !" ... Et il a raison, la photographie apparait des lors dans tous les journaux americains et imediatement le gouvernement saisit l'affaire. Ils veulent en faire le fil rouge de la 7eme campagne d'emprunt de guerre. Apres identification des hommes apparaissants sur la photo, seul 3 ont survecu a la bataille et sont renvoyé aux USA. Il s'agit de Ira Hayes (un idien Pima), René Gagnon et Bradley. Une erreur est toute fois faite sur l'identification d'un homme, en effet Harlon Block est confondu avec Hank Hansen. Au meme moment Joe Rosenthal accorde quelques interviews, dont une ou on lui demande si la photo etait posé ? Ne comprenant pas tres bien il repond que oui. Alors le succes que fait la photo est critiqué par les professionnels du journalisme et de la photographie, c'est seulement avant sa mort que Rosenthal dira la verité : elle n'est pas posée. En attendant les 3 survivants de la photo sont engagés pour jouer les heros lors de la 7eme campagne d'emprunt de guerre, si cela plait enormement a Gagnon, ce n'est pas le cas de Bradley et Hayes, ce dernier sombrant dans l'alcoolisme tandis que l'autre se voyant hanté par des syndromes post traumatique. Personne ne comprend l'opinion des 2 hommes qui se battent pour montrer aux yeux du peuple americain qu'ils ne sont pas des heros, mais la population ne comprend pas que sur 6 hommes, 3 sont morts ... Meme Hank est tombé au combat ainsi que B.Genaust.

Apres guerre : Apres la fin de la guerre, une enorme statue en bronze est erigé comme sur la photo au memorial des marines. Ira Hayes sombre dans l'alcool, apres avoir subi tout un tas d'injure racial tout le long de sa vie (ce qui est ambigue dans une armée se battant pour la liberté et l'egalité ...), il travaillera dans les champs et mourra sans que les raisons ne soient connu en 1955. Bradley quand a lui fondra une famille, tout en traivaillant dans les pompes funebres, il sera hanté toute sa vie par ses syndromes post traumatique. Gagnon tentera de se faire une place dans le milieu industriel, mais les heros d'hier ne sont pas ceux d'aujourd'hui et malgres son CV chargé par cette histoire, il est contraint d'aller travailler a l'usine avec sa femme. Joe Rosenthal lui reviendra plusieurs fois sur le mont Suribashi en memoire de tous les marines tombés au combat la bas. Des timbres post seront edité avec la photo dessus, Clint Eastwood fera un film sur cette incroyable histoire en 2006 "a la memoire de nos peres"
Ont pourra conclure par les propres mots de Ira Hayes repondant a Truman "comment puis-je me sentir dans la peau d'un heros quand seulement 5 hommes de mon peloton sur 45 ont survecu, quand seulement 27 hommes de ma compagnie sur 250 sont parvenus a echapper a la mort ou a des blessures ?"

voici donc la fameuse photo :

avatar
Oghkhood
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 135
Date d'inscription : 11/02/2015
Age : 52

Re: Raising the flag, l'histoire d'une photo qui a fait l'Histoire

Message par Oghkhood le Mer 19 Aoû - 21:49

Hé oui : "pere gardez vous a .... etc " "ralliez vous a mon panache blanc" "merde !" "envoyez moi plus de Japs !", des mots et d'innombrables images qui cristallisent l'histoire en des moments idéaux.

Un ideal qui cache trop facilement une realité faites de heros qui sont en fait des pauvres gars qui font ce qu'ils peuvent, couverts sang et de boue, avec aussi de la merde au fond slip.... et ceux gens qui les pleurent.

Que ce soit la version du coté Nippon ou celle du coté US, "A la memoire de nos peres" est le plus bel hommage - faute de mieux - qui puisse être fait a ces gens qui etaient du meme age que la plupart d'entre vous, ou guere plus, mais qui ne vielliront pas.

N'oubliez jamais que la paix a un prix, et que les 70 années sans guerre que vient de connaitre l'Europe ne sont qu'une illusion a laquelle ne croient que les civils : la France a perdu des soldats chaque année quelque part dans le monde depuis 1945, et elle n'est pas la seule.
avatar
jetsartizen
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 306
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Normandie, j'ai juste 71 ans de retard :p

Re: Raising the flag, l'histoire d'une photo qui a fait l'Histoire

Message par jetsartizen le Mer 19 Aoû - 22:18

je crois que je n'ai pas mieux a dire, a chacun de mes articles tu vas me voller la vedette ^^
avatar
Benji57800
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 31
Date d'inscription : 26/12/2014
Age : 16
Localisation : Dans mon Tiger quelque part en lorraine

Re: Raising the flag, l'histoire d'une photo qui a fait l'Histoire

Message par Benji57800 le Jeu 20 Aoû - 13:33

Superbe article très intéressent et enrichissent pour ma part merci Jet pour cet article et Hairy pour le complément
avatar
Oghkhood
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 135
Date d'inscription : 11/02/2015
Age : 52

Re: Raising the flag, l'histoire d'une photo qui a fait l'Histoire

Message par Oghkhood le Jeu 20 Aoû - 13:57

Je crois pas Jet.


Mais ca fera peut etre pas de mal que j'attende un peu avant d'intervenir, histoire de laisser aux autres un peu de temps pour reagir  
avatar
jetsartizen
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 306
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Normandie, j'ai juste 71 ans de retard :p

Re: Raising the flag, l'histoire d'une photo qui a fait l'Histoire

Message par jetsartizen le Jeu 20 Aoû - 15:38

haha oui laisses donc une chance aux autres ;)

derien Benji tout le plaisir est pour moi.

Juste petite precision que je souhaiterai apporter, les 2 films de Clint Eastwood sont surement les 2 meilleurs films (avec il afut sauver le soldat Ryan et l'excellente serie Band of brothers qui va normalement nous pondre un 3eme saison), non pas pour leurs realismes (bien que je ne trouve pas d'enorme point a redire la dessus, vous avez vu beaucoup d'erreur dans ces films ? En tout cas d'erreurs non volontaires ?) mais pour leur message et leur symbole. La caricature du capitaliste faite sur l'homme chargé de la campagne d'emprunts de guerre est parfaite, la personnage de Ira Hayes est incroyablement bien incarné et montre vraiment tous ses bons et mauvais coté, tout en soulignant les injures raciales qu'il subit, le film reste tres fidele a l'histoire en elle meme ... Fin bref je vais m'arreter la il y a trop de choses a dire, mon seul regret est finalement un peu ambigue, puisqu'on ne parle pas de Joe rosenthal dans le film (on ne le voit qu'une fois, et d'ailleurs l'acteur lui ressemble comme 2 gouttes d'eaux) et de son histoire, on met presque la photo de coté pour ne parler que des hommes en oubliant presque ce "background" qui n'est que pretexte pour debuter l'histoire, c'est voulu surement mais je trouve ca dommage.

    La date/heure actuelle est Jeu 20 Juil - 20:35