Forum [REM] : La communauté

Bienvenue sur le forum officiel de la [REM] soldat !

La [REM] est désormais ré-ouverte au recrutement !

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici.



Afin de ne pas rater la newsletter de notre forum, veuillez ajouter l'adresse mail de notre administrateur fr_Jagdmeister à votre liste de contact :
fr.jagermeister@gmail.com .

Forum [REM] : La communauté

REMEMBER WORLD WAR II : le devoir de mémoire et de reconstitution historique

Suite au passage à la nouvelle version phpBB "Invision" du forum, il se peut que quelques bugs d'affichage subsistent. Merci de les signaler en cliquant sur ce lien ! Bien à vous, fr_Jagdmeister
La communauté [REM] vous souhaite la bienvenue sur son forum ! :D
La XXIXe reconstitution de batailles historiques [REM] organisée par Thibautc se tiendra les soirs du week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril à 20h : [Edition Spéciale - Kharkov 1943] (2/2) "Comme une revanche - La contre-attaque du SS-Panzerkorps !" (10-15 Mars 1943)
« Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone... »
Google translator shortcut

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 34 le Dim 1 Nov - 6:04

Derniers sujets

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Actuellement sur Mumble


L'histoire oubliée des artilleurs de "Sturmoviks"

Partagez
avatar
MrSuicideBunny
Officier [REM]
Officier [REM]

Nombre d'obus tirés : 567
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 19
Localisation : Sous l'aile de mon 109, me reposant...

L'histoire oubliée des artilleurs de "Sturmoviks"

Message par MrSuicideBunny le Mar 6 Juin - 14:09

Salut à tous,

Me voici de retour pour une autre petite histoire méconnue sur l'aviation soviétique pendant la seconde guerre mondiale.

Cette fois ci je vais vous parler de des mitrailleurs d'Ilyushin IL-2 Sturmovik, bien souvent oubliés malgré le nombre d'hommes que cela concerne.

Un pilote et son mitrailleur devant leur appareil, date et lieu inconnu.


Nous pouvons facilement dire que l'IL-2 est l'appareil ayant eu le plus gros impact sur la guerre à l'est, et qu'il est également l'avion Soviétique le plus connu à l'ouest.

Ici une photo de propagande d'IL-2 présentés comme attaquant une colonne allemande près de Kursk, URSS, Juillet 1943. Qui ne reconnecterait pas cette silhouette.


Néanmoins, les idées reçues sur le rôle des Sturmoviks, comme bien d'autres aspects de la guerre contre l'Allemagne à l'est mène au dénigrement, qui contribue à son tour à un malentendu sur cet appareil mais également sur toute la guerre sur le front est.

Les avions d'attaque soviétique firent parti intégrante du plan de la Stavka (Etat major des forces armées de l'Union Soviétique) pour vaincre la Wehrmacht. 

En effet de Stalingrad à Kursk et jusque Berlin, il est difficile d'imaginer comment l'Armée Rouge aurait été victorieuse sans le supporte aérien des avions d'attaque, en particulier des IL-2.

Une formation d'IL-2 près de Moscou, 1 Décembre 1941.


Un aspect oublié, mais crucial pour l'efficacité au combat des unités de Sturmoviks, est la présence d'un mitrailleur, armé d'une 12.7 UBT, présent sur chaque appareil.

Initialement produit en tant qu'appareil monoplace, le développement des Ilyushins équipés de mitrailleurs arrière permit de considérablement réduire la vulnérabilité, sachant que ces mitrailleurs ne permettaient pas uniquement la couverture de leur appareil mais également de la formation dans sa globalité.

Version monoplace de l'IL-2, lieu et date inconnue.


Tandis que leur "job" fut sans doute l'un des plus dangereux de la VVS, les artilleurs jouèrent un rôle central dans les missions d'attaque au sol, et contribuèrent grandement à la victoire contre l'Allemagne Nazie. 

Équipage complet d'un IL-2, pilote, artilleur, et équipe au sol, lieu & date inconnue.

L'IL-2 fut l'une des armes les mieux conçue de la guerre, bien qu'une série d'erreurs de la part des ingénieurs soviétiques firent que l'appareil n'eu pas l'impact escompté avant 1943. 
Au début 1938, Sergey Ilyushin et son équipe développèrent le TsKB55 (BSh-2), prototype en réponse d'un appel d'offre du Kremlin pour un appareil d'attaque au sol lourd.




Ci-dessus, le TsKB-55, premier prototype qui fut suivit par le TsKB-57, ci-dessous






L'appareil, initialement pourvu d'un mitrailleur arrière, fut motorisé par un Mikulin AM-35 de 1350hp, mais, considéré comme trop peu puissant, l'artilleur fut enlevé et l'appareil re-motorisé par un Mikulin AM-38 d'environ 1500hp (ce qui donna le TsKB-57). Les pilotes d'essais Soviétiques rapportèrent un changement radical dans le comportement de l'appareil, plus manœuvrable, plus rapide et plus facile à piloter. 

L'appareil fut près pour le service au début 1941, et le premier appareil de production prit l'air au mois de Mars de la même année.

IL-2 de première série, 1941, lieu inconnu.


Après l'invasion Allemande du 22 Juin 1941, les nouveaux IL-2, sans artilleurs, se retrouvèrent sans défense contre les chasseurs déjà éprouvés de la Luftwaffe. Durant la première mission offensive menée par une unité d'IL-2, le 1 Juillet le long du fleuve Berezina, près de la ville de Bobruysk, les BF109 Allemands n'eurent pas de difficultés à identifier les angles d'attaque à adopter pour abattre les Sturmoviks, ce qui entraîna de lourdes pertes.

La vulnérabilité des IL-2 monoplaces fut alors évidente et de nombreuses unités de la VVS procédèrent à des modifications de terrain dans les premiers mois, visant à découper un simple trou dans le fuselage derrière la cabine, pour y ajouter une mitrailleuse de 7.62 ShKAS ou une 12.7 UBT.

Une des très rares si ce n'est seule photo existante de cette modification de terrain. On voit bien la précarité que procurait cette place. 1941, lieu inconnu.


Ce montage permettait donc plus ou moins un angle de 35° vers le haut et 15° de chaque côtés.

Cette solution permit réellement d'augmenter la protection des formations, mais les pilotes d'IL-2 avaient désormais plus de mal à contrôler leur appareil en raison de ce changement du centre de gravité en raison du poids engendré par cette modification. Par ailleurs, cette version biplace improvisée faisait chuter la vitesse de l'appareil de 10 à 20kph en moyenne. 

Finalement, les pilotes finirent par convaincre le bureau d'étude d'Ilyushin de développer une version Biplace de série revue et corriger pour pallier à ces problèmes. La production commença donc en 1942. La mobilité de l'artilleur fut augmentée jusque 38° vers le haut et 22° sur chaque côtés, permettant une meilleure protection que pour la version modifiée sur le terrain.

Pour améliorer les performances des Sturmoviks, les ingénieurs soviétiques développèrent un AM-38F plus puissant (1700hp). A la fin de 1942, les nouveaux IL-2 re-motorisés firent leurs apparition au sein de la VVS, permettant un grand nombre de victoire sur des appareils Allemands grâce aux mitrailleurs arrières, repoussant de nombreuses attaques.

Au mois de Janvier 1943, la version définitive du Sturmoviks arriva en service en masse, l'IL-2M3. Cela mit un certain temps pour remplacer tous les IL-2 monoplace par les IL-2 biplace. 

IL-2M3 au dessus de Berlin, Avril / Mai 1945.

Un artilleur de Sturmovik, Fedor Lavrentovich Gavrilov, raconte que lorsqu'il arriva sur le front en 1944, encore un IL-2 monoplace restait dans l'unité, alors que le reste était équipé de 12.7 UBT. Le pilote de cet IL-2 monoplace, Yakov Petrovich Tsukarev, était donc la cible "naturelle" des chasseurs de la Luftwaffe sur chaque missions, et fut probablement abattu à cause de cela. 
"Au moment ou nous allions bombarder les Allemands qui sortaient de la ville [en Roumanie], les chasseurs Allemands aperçurent l'Ilyushin sans artilleur et commencèrent à "converger" dans ses 6 heures. Il en résulte qu'il fut abattu mais essaya de revenir vers notre territoire.", raconte Gavrilov.

Gavrilov décrit alors les tactiques de combat employées par les IL-2M3 pour optimiser la couverture dans la formation : "Notre tâche en tant qu'artilleurs durant le vol était principalement de repousser les attaques ennemies. Seulement avec une seule 12.7 cela aurait été difficile mais un escadron de 12 appareils représentait donc 12 mitrailleuses de 12.7. Les chasseurs allemands étaient terrifiés lorsqu'ils se retrouvaient près du feu concentré de toutes nos tourelles, et si un seul avant le malheur de se retrouver derrière la formation, il se faisait abattre presque à coup sûr." 

Des tactiques comme des boucles, des cercles desserrés et des manœuvres en ciseaux furent employées par les pilotes d'IL-2 pour améliorer la puissance défensive des escadrons. En dépit de cela les pilotes de la Luftwaffe développèrent des tactiques pour contrer les formations de Sturmoviks, et furent capable de déceler le talon d'Achille de ce véritable tank volant : son radiateur d'huile. Erich Hartmann, le plus grand as de tous les temps avec 352 victoires, découvrit ce point faible en redirigeant ses tirs dessus, car lorsqu'il tirait sur la section du cockpit, les balles ricochaient simplement. Il en résulte qu'Hartmann se mit à attaquer les IL-2 par dessous, touchant ainsi ce point faible. Si cette manœuvre était impossible il faisait en sorte de tirer ses obus de 20mm sur l'emplanture. 15 de ses victoires son d'ailleurs des Sturmoviks.

Erich Hartmann peu après sa 121ème victoire.


Alors que l'IL-2 avait ses points faibles, la position d'artilleur était assez périlleuse comparée au pilote. Pendant que ce dernier était protégé par 12mm de blindage sur les côtés et l'arrière, sans parler de l'avant à 65mm, la section du mitrailleur ne l'était qu'à 6mm, effectifs contre de petites armes... Le taux de morts des artilleurs était particulièrement élevé et les blessures graves encore plus fréquentes. Les jambes de ces derniers étaient simplement dans le fuselage et donc uniquement protégées par le bois de ce dernier. Un autre artilleur raconte : "On avait l'impression qu'à chaque fois nous allions nous faire exécuter, simplement avec notre tenue et notre arme."

En dépit de la vulnérabilité des artilleurs, cela servit pour une certaine efficacité au combat. Un mitrailleur, Vladimir Moiseyyevich Mester, raconte : "Certains artilleurs, comme beaucoup de pilotes, furent tués durant leur premier vol. Une fois qu'ils avaient pu faire un certain nombre de vol, les mitrailleurs avaient espoir de s'en sortir en vie, mais cela ne dépendait pas que d'eux."

De cette expérience ressortit donc la nécessité de modifier ce compartiment pour le rendre plus sûr. Une verrière fût donc étendue, mais elle réduisait le champ de vision et d'action. Mais cette modification était presque systématiquement désinstallée par les escadrons. 

Pour illustrer le paragraphe ci dessus, des IL-2 dépourvus de cette verrière, Berlin, 1945.


Tout au long de la grande guerre patriotique, l'IL-2 à joué un rôle très important dans la victoire contre l'Allemagne, particulièrement à partir de 1943. Permettant un support aérien aux troupes soviétiques, les "tanks volants" comme ils pouvaient être appelés ont joués sur tous les fronts et toutes les batailles du front est. 

Les "artilleurs oubliés" ont prit part à des missions périlleuses derrière leur arme et dans leur poste dépourvu de blindage, et ont permit bien souvent de mener à bien les missions de support auquel les Sturmoviks ont été attribués ! 

J'ai gardé cette photo pour la fin car je pense qu'il s'agit de celle qui me permet d'illustrer au mieux cet article. La date et le lieu est inconnu, mais il s'agit effectivement d'un de ces hommes courageux ayant accomplit son devoir jusque dans les derniers moments, vers une mort certaine...


Merci à tous de m'avoir lu, et à bientôt pour une autre histoire ! 

Lapin


________________________________________________________________________________


"L'objet de la guerre n'est pas de faire mourir les lapins pour son pays, mais de faire en sorte que les salauds de lapins d'en face meurent pour le leur !..."

George S. Patton
avatar
Atr45
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 255
Date d'inscription : 09/03/2015
Localisation : En train de somnoler sous l'aile d'un Tempest

Re: L'histoire oubliée des artilleurs de "Sturmoviks"

Message par Atr45 le Mar 6 Juin - 22:04

magnifique article :D j'aime beaucoup :) les Il2 monoplace sont effectivement resté très tard en service dans la VVS. On précise quand même que le Illiushin Il2 a été l'avion le plus produit de la WW2, avec plus de 36 000 exemplaire, ce qui en fait l'avion le plus produit de la WW2.

Il est bon de préciser également que le Il2 est l'avion qui a eut le taux de perte le plus élevé, et ce malgré les tactiques employés par les aviateurs
avatar
Sokolov
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]

Nombre d'obus tirés : 841
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 26
Localisation : Région de Paris, France

Jeu vidéo préféré : War Thunder

Re: L'histoire oubliée des artilleurs de "Sturmoviks"

Message par Sokolov le Mer 7 Juin - 9:38

Merci pour l'article, sujet très intéressant!
C'est quelque chose que tu as écrit toi-même ou bien une traduction? No offense, mais certaines tournures de phrases et choix de vocabulaires sont vraiment chelous... 


________________________________________________________________________________



- [REM] Sokolov -
Bureau de commandement, membre fondateur
 _ _ _
avatar
MrSuicideBunny
Officier [REM]
Officier [REM]

Nombre d'obus tirés : 567
Date d'inscription : 27/05/2014
Age : 19
Localisation : Sous l'aile de mon 109, me reposant...

Re: L'histoire oubliée des artilleurs de "Sturmoviks"

Message par MrSuicideBunny le Mer 7 Juin - 9:44

Merci Atr et Soko 
Oui il y a une part de traduction ! N'hésite pas à me dire où , j'essaye de faire au mieux mais j'avoue que des vois je ne vois pas comment tourner les phrases ! (En mp si tu veux) 
J'essaierai de faire plus gaffe à l'avenir :)


________________________________________________________________________________


"L'objet de la guerre n'est pas de faire mourir les lapins pour son pays, mais de faire en sorte que les salauds de lapins d'en face meurent pour le leur !..."

George S. Patton
avatar
Kobja
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 163
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 27
Localisation : là-haut sur la montagne

Re: L'histoire oubliée des artilleurs de "Sturmoviks"

Message par Kobja le Mer 7 Juin - 21:05

Très intéressant comme article, un véritable peloton d'exécution ce poste d'artilleur en effet.
avatar
romain684
Membre [REM]
Membre [REM]

Nombre d'obus tirés : 177
Date d'inscription : 02/11/2013
Localisation : Alsace

Re: L'histoire oubliée des artilleurs de "Sturmoviks"

Message par romain684 le Jeu 8 Juin - 9:18

Merci pour l'article !

    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 3:19